Archives du mot-clé société

Maux de tête

logo-pharmacie-2Cela fait maintenant 5 jours que j’ai des maux de tête sans discontinuer. Cela ne m’est jamais arrivé. Aucune dose de paracétamol ne peut me calmer. L’ibuprofène me fait dormir sans pour autant m’apaiser. Je le sais, car c’est mon chef qui m’a poussé à en prendre, désespéré de me voir à 20% de mes capacités au travail. Mes collègues me poussent à prendre rendez-vous chez le docteur (je les soupçonne d’en avoir marre de moi, car ils espèrent un arrêt de travail).

Ai-je la moindre idée du pourquoi de ces maux de tête ? Hormis une jolie fatigue due à un boulot assez prenant, je n’imagine pas vraiment l’origine de cette migraine handicapante.

Je vous dis la vérité ? Vous ai je déjà parlé de la profonde adéquation entre mon physique et mon moral ? (surement, car je radote un peu, la faute à mon grand âge). Une fois encore, je soupçonne fortement ce moral au plus bas :
– celui qui me fait m’allonger au lieu de tenter une sortie,
=> fatiguée de me faire avoir
– celui qui me fait pleurer au moins une fois par jour,
=> désespérée de ma solitude
– celui qui s’est fait laminer de nouveau par un homme,
=> mais dois je encore en parler
– celui qui souffre de voir les informations et encore plus de voir les commentaires déshumanisés dans mon fil d’actualité.
=> Pourquoi ce racisme contre ceux qui seraient différents de nous ? Pourquoi se battre contre l’espoir d’êtres humains ?

La seule bataille valable à mes yeux est celle contre les cons. Et la bataille est loin d’être gagnée. Quand on est con, on est con (comme disait l’ami Brassens). Et j’en rencontre tous les jours (s’ils se jouent de moi, c’est qu’ils le sont, non ?).
Alors, finalement, ce serait eux qui me provoquent ces maux de tête ? Vous en pensez quoi ?

Retour aux affaires courantes

IMG_6503Comme vous avez pu le remarquer avec mes deux nouvelles critiques cinéma, Lavisdejo est rentrée de vacances. Je ne vous avais pas prévenu que je partais, j’en suis désolée, j’étais réellement épuisée physiquement, et mentalement. Le besoin de vacances était bel et bien là. Me revoilà donc. Vous êtes prêts ? Alors attachez vos ceintures, revoilà mes billets d’humeurs !

Lire la suite

« Coup de chaud » de Raphaël Jacoulot

482608.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxEn pleine canicule, dans un petit village où de nombreux agriculteurs résident et travaillent, Joseph Bousou dérange un peu. Il traine toute la journée, à gêner par ci, à mettre sa musique à fond dans sa voiture par là. Lorsque des incidents se produisent, tous les soupçons reposent directement sur lui.

Lire la suite

Seule sous le soleil

IMG_5617Je n’ai jamais été une très grande communicante, me satisfaisant d’un cercle d’amis. Il était suffisant pour profiter de l’été et des bières en terrasses, des événements sous le soleil, et sourire à la vie. J’attendais avec impatience que mes zouaves partent en vacances, pour que mon agenda de soirées se remplissent. Cet après midi, ils sont partis avec leur père et en cumulant cette semaine chez lui et leurs deux semaines suivantes chez les grands-parents, me voilà avec trois semaines de soirées disponibles. Alors heureuse ?

Lire la suite

Plus de vie

images-3Ne croyez pas que je vous ai oublié, ou que je garde mes histoires pour moi.
Je n’ai plus rien à vous raconter. Je suis entrée dans le rythme « métro, RER, boulot, dodo ».
Le matin, lorsque je me réveille, j’ai l’impression de m’être couchée 5 minutes avant.
Le matin, lorsque j’arrive au travail, devant mon écran, j’ai l’impression de ne l’avoir quitté que depuis 5 minutes.
9 ou 10 heures plus tard, je quitte le bureau, et n’ai plus qu’une seule envie, me coucher.
10 ou 11 heures plus tard, je passe la porte de mon « chez-moi », épuisée.

Lire la suite

« Men, Women & Children » de Jason Reitman

359221.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxDans le monde actuel, la vie sociale des adolescents se déroule essentiellement à travers les nouvelles technologies, avec photos, sms, Facebook, et autres avatars sur jeux vidéos. Problèmes relationnels, gestion de leur image, les problèmes des adolescents se retrouvent démultipliés sur la toile. Comment réagissent leurs parents, les incitent-ils, les privent-ils, les surveillent-ils ? Prennent ils place sur ces réseaux ?

Lire la suite

A la recherche de l’information cruciale (#PoleEmploi)

CSP-anglaisAujourd’hui, dans la catégorie Pôle Emploi, comment obtenir l’adresse du Pôle Emploi à qui le liquidateur doit envoyer votre dossier de CSP. Pour cela, il vous faudra utiliser :
– un téléphone
– vos pieds
– votre patience
– de l’attente
– des métros
– une réunion de 2 heures.
(Temps occupé : 4 heures , temps total depuis le premier appel : 7 heures) Lire la suite

Premier jour, premiers constats

Image-1Premier jour à domicile, et telle Indiana Jones, me voilà à la recherche de l’emploi perdu… ou plutôt de l’emploi parfait (ça change de l’homme parfait, même si les 2 n’existent pas).

Bref, le réveil ce matin fut rude, j’avais bien envie de rester au lit mais ma fille m’en a dissuadée, elle qui voulait déjeuner avec moi. J’avais prévu dans ma petite tête d’être devant mon Mac à 9 heures au plus tard, en mode « bonne élève ». Mais lorsque l’on est à domicile, on trouve toujours un petit truc à faire, par ci, par là. Résultat, je me mets à mon poste à 10 heures, juste le temps de me rendre compte qu’il me manque mon petit café habituel du bureau.

Premier constat, le premier achat urgent sera une cafetière digne de ce nom.

Je prends une page blanche, un nouveau stylo (en mode Rentrée scolaire) et me voilà partie pour une matinée à chercher des offres qui me correspondraient, et à me renseigner sur les technologies qui me manqueraient ou qui ne me parleraient plus trop. Après 2 cafés bien remplis, voilà déjà midi, et…

Second constat navrant : Le resto avec les collègues est bien loin, me voilà obligée de faire mon repas et ma vaisselle.

Pause repas, Facebook, échange de mails avec les anciens collègues, l’après midi a du mal à démarrer aussi sérieusement que le matin. J’essaie de me persuader que c’est normal, comme tout premier jour, il faut s’adapter au nouveau rythme.

Troisième constat : Le résultat de la journée n’est pas probant, une seule offre qui m’intéresse vraiment, et pas tout à fait au point pour y répondre.

Je vais donc m’attarder sur ce qui me manque et peut être que la prochaine offre sera pour moi. Après tout, ce n’est que mon premier jour de recherche. Mais croyez moi, j’ai bien l’intention de retrouver rapidement un job intéressant, entourée de collègues, plutôt que de la télé qui me nargue, la tarte aux pommes de ma fille à mes cotés, et l’impression de s’être fait éjectée du système, de ne plus appartenir à la vie normale.