Archives du mot-clé humeur

Humeur du mois d’Avril

Puisque je vous donne de mes nouvelles désormais à peu près tous les mois, me voilà décidée à mettre en place un billet d’humeur par mois. Je verrai si cela tiendra, mais en voici le premier (et peut être dernier ? ) numéro. Au programme ce mois-ci, la fin de Nolife, un petit séjour à DisneyLand Paris avec mes zouaves, et mes amours mortes.

Lire la suite

Publicités

J’ai abandonné

Ah, ah, je  vous vois venir, vous pensez que je vais vous parler de mes déboires amoureux. Absolument pas. Si vous êtes des fidèles, vous savez déjà que je fais quelques courses à pied. Je ne me proclame absolument pas sportive, je m’en sers essentiellement comme défouloir et comme envie d’un peu me dépasser. Je cours un peu moins d’une fois par semaine, et ça me suffit pour avoir déjà atteint comme objectif les 20 kms de Paris (deux fois, même). Pas mal, non ? (j’aime bien le dire et le redire, histoire de me faire mousser). Lire la suite

Elle

Elle est totalement perdue. Egarée dans sa vie sentimentale. Ses débuts de nuit ne sont qu’histoires inventées où elle s’imagine reconquérir son amoureux. Quoiqu’il se passe, ses histoires se terminent par un bisou passionné qui la plonge dans un sommeil profond. Sommeil qui se transforme en cauchemars sans cesse renouvelés, à manquer un train, à ne jamais arriver à destination, … Lire la suite

Lui

Un rayon de soleil emplit mon salon. Mais quel est ce doux rêve qui me réveille de mon hibernation ? Vais je devoir me bouger ? J’étais si confortable sous mon plaid dans mon canapé si accueillant. L’hiver permet de se faire oublier, et j’avais bien réussi, non ? Limite, vous m’aviez oubliée , non ?

Lire la suite

Mon bilan 2017

Septième bilan pour Lavisdejo ! C’est de plus en plus compliqué. Certaines choses sont simples, comme mon classement de films, ma passion indestructible. D’autres, comme mon bilan personnel, sont de plus en plus difficiles à vous conter. Car année après année, je vous ai confié mes peines, mes déceptions, mes espoirs, et là, il ne me reste plus rien. Mais ne spoilons pas ce bilan, je vous laisse le découvrir.  Lire la suite

Besoin de personne

Un dimanche de week-end sans enfants. Un dimanche d’hiver où il fait trop froid pour les coureuses d’occasion comme moi pour aller courir. Un dimanche après une semaine un peu compliquée où un torticolis s’en est mêlé, et est resté bien planté. Quelle belle occasion de prendre un bon bain chaud à la saveur orange pamplemousse, avec un bon livre. Lire la suite

J’aurais du m’écouter…

Il y a deux mois pile aujourd’hui je vous écrivais un superbe article qui vous disait que les hommes, c’était terminé pour moi. Fi des hommes, clamais-je ! J’y ai cru… quelques minuscules jours. Et puis, un collègue, avec qui je m’entendais super bien, a commencé à faire irruption dans ma vie… oui, encore un collègue. Stupide, je suis ! (en même temps, vu que je ne sors plus trop, difficile de le trouver dans une autre condition) . Lire la suite

Fi des hommes

Depuis une semaine, le calme est revenu. Comme je m’en doutais depuis des mois, le fait qu’il m’ait enfin apporté sa réponse négative m’a apaisée. Je suis réellement triste, et j’aimerais rallumer la flamme à chaque fois que je croise son regard. Je suis toujours aussi amoureuse de lui.
Lire la suite

Humeur de rentrée

Vous noterez d’ores et déjà qu’en matière de titre, l’imagination n’est pas au rendez-vous. Pourtant, mon cerveau a été bien utilisé durant ces trois semaines de vacances, d’une part par ma fille et son immense dose de créativité (couture, cuisine, décoration, tout y est passé) et d’autre part pour tenter d’analyser cette année écoulée. Pour une fois, pas d’idées de reconversion au niveau du boulot, même si comme chacun d’entre nous, j’imagine, on tente d’idéaliser un job de rêve, bien loin de la réalité cruelle du quotidien. Lire la suite