Archives du mot-clé amour

Je suis seule …

A consommer avec modération

Et je sais pourquoi… Absurde de prendre cette photo de bière pour illustrer cet article alors que je ne bois jamais de bière en solo au bar, mais soit…

Je vous vois venir, vous pensez tout de suite à mon célibat. Vous n’avez pas tout à fait tort, MAIS, il n’y a pas qu’en amour que je suis seule. Dans ma vie de tous les jours également.

Je vous vois venir de nouveau, vous allez me dire que j’ai mes deux zouaves qui remplissent bien mon 60m2 parisien.  Certes.  Lire la suite

Publicités

« Tamara Vol.2 » de Alexandre Castagnetti

Finies les années lycée, Tamara monte à la capitale pour poursuivre ses études. Elle laisse sa maman désemparée. Cela fait 2 ans qu’elle est séparée de Diego, mais Wagner lui propose une coloc avec lui. Cohabitation pas facile, d’autant que la nouvelle copine de Diego débarque.
Lire la suite

Therapie Taxi – Hit Sale

Après m’être déconnectée des nouveautés musicales ces derniers mois (en dehors de mes chouchous que je suis de très près), je suis retournée sur Deezer afin d’enfin écouter les Juliette Armanet et Clara Luciani dont on me vantait les mérites sur Facebook depuis un certain temps. Après avoir écouté d’une oreille distraite ces demoiselles qui ne déméritent pas mais qui n’ont pas vraiment retenu mon attention, la playlist de cette application m’amena vers des univers parallèles. Mais pourquoi Thérapie Taxi ?
Lire la suite

« Désobéissance » de Sebastián Lelio

A l’occasion de la mort de son père, le rabbin Rav Krushka, Ronit, photographe New Yorkaise, revient dans la communauté Juive qu’elle avait abandonné il y a quelques années. Elle n’est pas forcément la bienvenue, hormis pour Esti, très heureuse de retrouver son amie.
Lire la suite

Humeur du mois de Mai

De retour pour un mois qui a finalement été bien rempli (les jours fériés y ont surement contribué). Le challenge Bewalk nous a forcé à marcher le week-end avec les enfants, on a donc joué un peu les touristes à Montmartre (et au Marché Saint Pierre), ce qui explique la photo de l’article, et on s’est instruit à la cité des Sciences.  Coté musique, Jean-Louis Aubert nous a fait une jolie surprise. Et la rubrique « Amours mortes » risque d’être présente mensuellement.

Lire la suite

Humeur du mois d’Avril

Puisque je vous donne de mes nouvelles désormais à peu près tous les mois, me voilà décidée à mettre en place un billet d’humeur par mois. Je verrai si cela tiendra, mais en voici le premier (et peut être dernier ? ) numéro. Au programme ce mois-ci, la fin de Nolife, un petit séjour à DisneyLand Paris avec mes zouaves, et mes amours mortes.

Lire la suite

« Call me by your name » de Luca Guadagnino

Eté 83, en Italie, Elio, 17 ans, passe ses vacances en compagnie de ses parents à retranscrire de la musique, lire et se baigner. Il les passe notamment avec Marzia, une amie proche. Mais tout va changer lorsqu’Oliver, jeune doctorant, vient travailler aux cotés du père d’Elio. Ce dernier ressent tout de suite une attirance, qu’il ne comprend pas de suite. L’éveil du désir entre ces deux jeunes hommes est bel et bien présent.
Lire la suite

« La forme de l’eau » de Guillermo Del Toro

Elisa, jeune fille muette, vit à coté de chez Giles, vieux monsieur solitaire. Elle travaille comme femme de ménage dans un laboratoire gouvernemental ultra-secret. C’est ici qu’est amenée une forme inconnue sur laquelle le gouvernement veut faire quelques expériences. Elisa s’y intéresse de très près.
Lire la suite

Elle

Elle est totalement perdue. Egarée dans sa vie sentimentale. Ses débuts de nuit ne sont qu’histoires inventées où elle s’imagine reconquérir son amoureux. Quoiqu’il se passe, ses histoires se terminent par un bisou passionné qui la plonge dans un sommeil profond. Sommeil qui se transforme en cauchemars sans cesse renouvelés, à manquer un train, à ne jamais arriver à destination, … Lire la suite

Lui

Un rayon de soleil emplit mon salon. Mais quel est ce doux rêve qui me réveille de mon hibernation ? Vais je devoir me bouger ? J’étais si confortable sous mon plaid dans mon canapé si accueillant. L’hiver permet de se faire oublier, et j’avais bien réussi, non ? Limite, vous m’aviez oubliée , non ?

Lire la suite