« Cherchez la femme » de Sou Abadi

Armand est amoureux de Leila. Ils sont étudiants à Sciences-Po et prévoient de partir ensemble aux Etats-Unis. C’était sans compter le retour de Mahmoud, le frère de Leïla, d’un long séjour au Yemen, où il s’est radicalisé. Il s’oppose à la liberté de sa soeur, qui se retrouve enfermée à son domicile. Armand décide alors, avec l’aide de ses amis, de lui rendre visite sous l’identité de Shéhérazade, jeune femme entièrement voilée. Et celle-ci est drôlement séduisante.
Lire la suite

Autopsie d’une amour défunte

Il lui en aura fallu du temps, me direz vous, pour se rendre compte de l’échec de cette relation : 4 mois, soit la moitié de la durée de la relation totale. J’y ai cru, encore et encore. Lorsqu’il m’a annoncé la vente de sa maison, j’ai espéré un déclic. Hier encore, alors que je comprenais enfin que je lui étais devenue totalement indifférente, je lui ai écrit que je l’aimais. Encore un message sans réponse.
Lire la suite

« Les Ex » de Maurice Barthélémy

Les ex font partie de nos vies. Et à Paris, il y en quelques uns qui vont se recroiser. Julie retrouve son ex, devenu le Père Laurent, pour son mariage. Greg se console avec le chien laissé par son ex, Didier est en pleine séparation. Tous ces destins vont se croiser, s’intercaler, se confronter, pour le meilleur et pour le pire.
Lire la suite

« Cars 3 » de Brian Fee

Après dix années à voguer en tête de tous les championnats, Flash McQueen se fait dépasser par Jackson Storm, faisant partie de la nouvelle génération, et a un très grave accident. Il commence à douter et son sponsor le range directement dans la catégorie des retraités. C’est sans compter sans sa coach Cruz, aux méthodes originales, qui va l’aider à voir les choses différemment.
Lire la suite

« Ce qui nous lie » de Cédric Klapisch

Dans les terres de Bourgogne, Jean ne sentait pas à sa place. Il est parti faire le tour du monde. Dix ans, plus tard, il revient car son père est à l’hôpital. Il retrouve avec plaisir sa soeur, Juliette et son frère Jérémie. Celui-ci lui en veut d’être parti, et de ne pas avoir donné de nouvelles. Les voilà à trois, devant gérer le domaine familial, au fil des saisons, à travers des tensions, des questions, mais surtout de la fraternité et de l’amour.
Lire la suite

Pas après pas

il a fallu un silence de toi, un silence de trop, suite à un de mes messages, pour que le déclic dans mon cerveau se fasse. Je décide enfin de passer à une autre étape : arrêter d’y croire, arrêter de te poursuivre de mes assiduités.

Ce fut comme une seconde rupture. Celle ci n’est valable que pour moi, car tout le monde a bien compris notre séparation du 25 Février… hormis moi. Mais comme je n’ai cessé de le répéter ici, j’y croyais encore. J’espérais un déclic de ta part. J’ai toujours ta clé de voiture que tu ne sembles pas pressé de récupérer. On n’a cessé de s’écrire par whatsApp quasiment chaque journée qui passait. On parlait de tout et de rien,  mais surtout pas de NOUS. Dès que je posais une question à ce sujet, le silence s’instaurait.

Et puis Vendredi, un moral encore plus faible que d’habitude, proche du fond, un coup de pied et je décide de réagir. Je l’écris alors sur mon réseau social préféré, je commence à parler d’oublier, de tourner la page. Quelques heures plus tard, tu m’éjectais de tes amis. Tu ne peux t’imaginer la souffrance que j’ai ressenti à ce moment. J’ai eu l’impression qu’on me plantait un coup de poignard dans le coeur. J’ai hésité 5 secondes, et puis je t’ai écrit sur WhatsApp pour te demander pourquoi (une question qui se pose trop souvent sur mes lèvres dès qu’il s’agit de toi). Tu me fis la surprise de me répondre assez rapidement que cela te faisait mal de lire mes posts.

Rien n’a été expliqué sur la fin de notre relation, plusieurs scénarios se battent dans ma tête. Celui qui fait le plus mal, à savoir que je ne te plaisais pas et que j’étais inintéressante à tes yeux. Et celui qui me pose tant de questions, à savoir, que tu as décidé pour nous 2 que ta situation était trop compliquée pour que nous puissions être heureux ensemble.

Je ne le saurai peut être jamais, et cela m’est incompréhensible. Mais il va falloir que je l’accepte. Car les conversations semblent rompues. Pas après pas, tu t’éloignes. Et moi, je reste là, clouée sur place, les larmes aux yeux.

Deux jours après ces mots écrits, je t’ai croisé, comme si de rien n’était. On s’est parlé à la cafétéria, entre collègues. Les discussions WhatsApp ont repris, plus doucement. Et je m’aperçois que j’espère toujours. Mais pas après pas, j’essaie d’avancer.

 

« Marie-Francine » de Valérie Lemercier

La cinquantaine, Marie-Francine, perd en quelques semaines son mari parti vivre avec une jeunette, et son job dans la recherche. Elle se retrouve alors obligée de retourner vivre chez ses parents, à dormir dans le canapé-lit du salon. Les parents la traitent alors comme une gamine, et la rencontre d’un cuisinier à la situation compliquée également ne va pas améliorer la situation.
Lire la suite

« Wonder Woman » de Patty Jenkins

Diana, fille de la reine des amazones, grandit sur cette ile paradisiaque en apprenant les principes du combat. Elle est très douée, et lorsqu’un espion britannique s’écrase près de cette île, poursuivis par les nazis, elle va aller sauver ce pilote. Elle apprend alors l’existence de cette guerre mondiale et décide d’aller arrêter cette guerre, en soupçonnant Ares derrière ce conflit. Lire la suite

Je tourne en rond

Je ne cesse de vous écrire à son sujet. Peut être que j’essaie d’exorciser cette histoire. Il est plus de minuit, je n’arrive pas à dormir et je me dis qu’en en parlant ça ira mieux, mais les effets thérapeutiques ne semblent pas se produire.

Je ne vous rassure pas, je pense, en disant que j’en fais de même avec lui. Je dois être une véritable psychopathe mais il ne se passe pas une semaine sans que je lui demande qu’il m’explique : pourquoi ? Lire la suite

La la la la la la land

Mon amour du cinéma, de ce réalisateur, de ces deux comédiens, m’ont déjà fait écrire une jolie critique en début d’année sur l’excellent La la land. Mais c’est en le regardant de nouveau en DVD, ce week-end, et en l’appréciant encore plus, que j’ai remarqué des éléments qui ne pouvaient que me parler, et qui m’ont fait prendre un nouveau sens en ce pourquoi ce film avait autant résonné en moi. Lire la suite