« X-Men : Dark Phoenix » de Simon Kinberg

Alors que les X-men sont enfin considérés comme des super-héros, ils sont appelés pour sauver une navette spatiale en perdition. Mais pendant cette opération, Jean Grey est frappée violemment par une force extra-terrestre, qui la transforme en accentuant ses pouvoirs. Instable, les x-men se déchirent à son sujet, et certaines révélations vont les voir s’affronter entre eux.

N’y allons pas par quatre chemins, ce film est soporifique, déprimant et inintéressant au possible. Déjà déçue par le précédent X-men : Apocalypse , celui-ci finit de me désintéresser totalement des héros de mon enfance, et notamment de la normalement flamboyante Jean Grey, qui ici, a le charisme d’une huitre.
Le scénario (et les dialogues) sont minimalistes au possible. Alors, effectivement, on est toujours heureux de retrouver nos héros (notamment la délicieuse Jennifer Lawrence), les effets spéciaux sont plutôt réussis (3D plutôt ok), mais cela ne suffit pas à garder mon intérêt. Les bâillements furent nombreux (et je ne fus pas la seule à être bien déçue).

A oublier rapidement.

Note : 4.5/10

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.