Je suis seule …

A consommer avec modération

Et je sais pourquoi… Absurde de prendre cette photo de bière pour illustrer cet article alors que je ne bois jamais de bière en solo au bar, mais soit…

Je vous vois venir, vous pensez tout de suite à mon célibat. Vous n’avez pas tout à fait tort, MAIS, il n’y a pas qu’en amour que je suis seule. Dans ma vie de tous les jours également.

Je vous vois venir de nouveau, vous allez me dire que j’ai mes deux zouaves qui remplissent bien mon 60m2 parisien.  Certes. 

Ces derniers jours j’ai passé pas mal de temps en tête à tête avec mon canapé. Il ne m’a pas dit grand chose, mais je lui ai confié beaucoup de choses, un peu comme dans une séance de psy, mais sans le psy (ça coute moins cher). Il m’a posé une seule question : « Je suis sûr que tu m’apprécies mais pas au point de rester tout le temps avec moi. Alors pourquoi ne sors-tu plus ? Avant, dès que tes zouaves n’étaient pas là, tu passais ton temps dehors ».

Peut-être car j’ai montré mon coté obscur à trop de monde.

Ces fois où trop peur de l’inconnu, j’ai renoncé.

Ces fois où je n’appréciais pas assez les personnes pour les côtoyer toute une soirée. Car dans ma vie je n’ai que du blanc et noir. Soit j’adore soit je déteste, mais le gris ne me sied pas.

Ces fois où prise d’amitié pour quelqu’un, je l’ai montré si fort que cette personne s’est enfuie, de peur d’être dévorée.

Ces fois où je me suis trompée (trop souvent) sur la valeur d’une personne et lui ai confié mon cœur pour qu’elle l’écrase en mille morceaux.

Ces fois où j’ai donné tout ce que j’avais pour ne rien recevoir en retour.

Ces fois où j’ai trop mis en avant ma personnalité et on me l’a reproché.

Ces fois où je me suis effacée et on me l’a reproché.

Ces fois où je me suis tellement effacée qu’on ne m’a pas remarquée.

Petit à petit, j’ai perdu le peu de confiance que j’avais en moi. Alors, désormais, je comprends toutes ces personnes qui me laissent de côté, car moi même, je ne m’accepterais pas en tant qu’amie. Et encore moins en amoureuse.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Je suis seule … »

  1. Gwen

    Ton texte est très touchant et je me retrouve dans ton témoignage car moi même je me sens parfois seule ou plutôt pas suffisamment entourée.
    Pourtant j’ai un homme qui m’aime et deux supers ados.
    Mais je ne suis pas proche de ma famille qui est très toxique et j’ai peu d’amis…
    Le premier expliquant sans doute le second. Difficile d’avoir confiance en soi quand on a été dévalorisée enfant.
    Je n’ai pas su garder mes amis en fait.
    Soit ils se lassaient ou prenaient peur ,soit je fuyais avant qu’on ne m’abandonne.
    J’ai trop demandé à mes amis, je voulais qu’ils comblent le manque d’amour maternel.
    J’ai aussi parfois créé des conflits inconsciemment en rejouant le shéma familial.
    Je voulais qu’on ait besoin de moi, être indispensable, exister..
    Depuis que j’ai compris tout cela, j’ai plus de recul: je m’investis moins et j’attends moins en retour ce qui me permet d’avoir des relations plus saines avec les autres.
    Et surtout je m’accepte comme je suis. Je ne serais jamais un « animal social » mais je me dis que j’ai d’autres qualités.
    Je te souhaite de trouver de la sérénité et surtout ne perds pas espoir. Dans la vie, il y a toujours de belles rencontres.
    Amicalement.

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.