Humeur du mois de Mai

De retour pour un mois qui a finalement été bien rempli (les jours fériés y ont surement contribué). Le challenge Bewalk nous a forcé à marcher le week-end avec les enfants, on a donc joué un peu les touristes à Montmartre (et au Marché Saint Pierre), ce qui explique la photo de l’article, et on s’est instruit à la cité des Sciences.  Coté musique, Jean-Louis Aubert nous a fait une jolie surprise. Et la rubrique « Amours mortes » risque d’être présente mensuellement.

L’exposition Effets Spéciaux à la cité des sciences

Bien décidés à enfin profiter du planétarium où nous n’étions jamais allés (un moment vraiment sympathique à partager avec les enfants), nous avons également profité de cet après-midi à la Villette pour visiter les dernières expositions temporaires, et notamment celle des effets spéciaux qui m’attirait vraiment. On y a passé l’essentiel de notre après-midi, nous  amusant avec le fond vert, avec les trucages et le motion capture. Un vrai moment d’amusement à profiter en famille. Les zouaves ont adoré, et moi aussi ! 

Jean-Louis Aubert au Théâtre de l’Oeuvre

Jolie surprise que cette annonce de Jean-Louis le 1er mai, annonçant 2 concerts intimistes sur Facebook pour le 7 et 8 Mai au Théâtre de l’Oeuvre. Le 2 mai, à midi pile, connexion au site de réservation, et coup de chance, 2 places pour petite zouave et moi, le 7 mai au soir. Résultat, 2 heures et demie de concert improvisé, Jean-Louis demandant au public les chansons qu’il souhaitait entendre. Un pur bonheur d’enfin ré-entendre ses chansons après une overdose de Téléphone ces deux dernières années. Un seul regret, l’absence de nouvelles chansons, espoir déçu de ces deux concerts intitulés Hors d’Oeuvre.

Mes amours mortes

La situation est encore pire que le mois dernier (qui n’était déjà pas très brillante). Je me suis pris la tête inutilement avec l’un des deux, je sabote pas à pas ces deux amitiés qui me sont pourtant si nécessaire. Et plus rien ne me pousse à trouver une issue positive. Plus envie de faire d’efforts, un glissement lent vers le néant.

A venir 

Demain, grand zouave a 14 ans. Peut-on arrêter le temps ?

Demain, c’est aussi la sortie de Solo, que j’attends avec impatience (même si j’ai un peu peur du résultat).

Et le 09 Juin, il y aura Alb au café de la Danse, et Manu au festival Chapau d’Elles (près de Tours). A vous de choisir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.