« Marie-Francine » de Valérie Lemercier

La cinquantaine, Marie-Francine, perd en quelques semaines son mari parti vivre avec une jeunette, et son job dans la recherche. Elle se retrouve alors obligée de retourner vivre chez ses parents, à dormir dans le canapé-lit du salon. Les parents la traitent alors comme une gamine, et la rencontre d’un cuisinier à la situation compliquée également ne va pas améliorer la situation.

J’ai une tendresse toute particulière pour Valérie Lemercier, qui est, pour moi, une actrice simple, talentueuse, drôle, sensible, … Mon besoin continu de vouloir me changer les idées me tourna bien évidemment vers cette femme avec son bol breton.

Encore une déception, cette semaine, avec cette comédie française très légère. Aucun rythme, pas de passage vraiment drôle, donc pas de rires, l’ennui se déroule devant nos yeux. Seule la partie sentimentale de l’histoire est vraiment jolie, Patrick Timsit dans ce prétendant résolument optimiste et souriant, face à Valérie, perdue et déprimée.

Les seconds rôles sont vraiment bons, notamment les parents, la toujours très énergique Hélène Vincent, Philippe Laudenback, l’excellent Denis Podalydès et la très souriante Nadège Beausson-Diagne. Mais rien ne prend vraiment. A peine terminé, le film peut être oublié.

Dommage pour Valérie Lemercier, qui mériterait tellement une plus grande reconnaissance.

Note : 4/10

Publicités

Une réflexion au sujet de « « Marie-Francine » de Valérie Lemercier »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s