Insomnies

Ce soir je ne me sens pas bien. J’ai parfois l’alcool triste mais aujourd’hui pas besoin d’alcool. Au fur et à mesure de la journée, je me suis sentie de plus en plus mal. A la sortie du bureau, je n’avais qu’une envie, me réfugier chez moi. Et puis j’ai pris mon téléphone. Je voulais écrire à quelqu’un pour lui confier ma souffrance. Et puis, je l’ai reposé.

Il n’y a plus personne de proche pour me soutenir. J’ai épuisé mes dernières cartouches. Bien sûr, je sais que des amis auraient répondu à l’appel. Mais j’avais besoin de quelqu’un qui me connaisse sur le bout des doigts. Et ceux là, je les ai épuisé. A force de me plaindre continuellement de mon mauvais moral, de ma solitude, de mon désespoir, ils se sont éloignés. Et je crois que je les comprends. Je ferais la même chose.

Mais j’ai ce coeur qui bat moins bien, une boule au ventre, et une fois de plus des larmes dans mes yeux. Depuis quelques mois désormais, j’essaie de comprendre, et j’aimerais changer, devenir meilleure. Voir le monde de façon positive. Mais le mal être est trop profond. Je tente de trouver des solutions, jusqu’à tard dans la nuit. Les insomnies s’enchaînent, la fatigue s’accumule. Mes excès m’ont perdue. Excessive dans mes sentiments, dans mes réactions, dans mes paroles. Je me sens tellement nulle, stupide. De plus en plus inintéressante et invisible. J’ai creusé ma tombe, toute seule comme une grande.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Insomnies »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s