« Django » de Etienne Comar

Dans les années d’occupation allemande, à Paris, Django exerce son art devant des salles combles, ayant envie de se divertir. On apprend que des tziganes sont décimés en Belgique et dans le nord de la France. Des chefs allemands lui imposent une série de concerts en Allemagne, il décide alors de s’éloigner et de tenter de passer en Suisse.

Loin d’être un biopic, ce film se concentre sur quelques mois de Django Reinhardt durant l’occupation allemande. Nous ne suivrons donc pas son évolution artistique, ni les relations qu’il a pu avoir avec d’autres musiciens célèbres, tels que Stéphane Grapelli, mais bien un chapitre sombre de notre histoire, qui résonne de nouveau dangereusement à nos oreilles, l’invasion des nazis dans notre pays, et le chapitre un peu moins connu de l’extermination des tziganes.
Reda Kateb fait une excellente performance dans le rôle de Django. A ses cotés, Cécile de France interprète sa maitresse (l’unique élément de fiction du film), un peu ma déception du film (et tout le monde sait que j’adore cette actrice).
L’ensemble est lent, ce sombre chapitre méritait-il un film entier ? La question est posée, même s’il est toujours nécessaire de marteler l’horreur que la France a pu vivre, et en ce sens, ce film m’a crispé, effrayé, apeuré.
Coté musique, il y a d’excellents morceaux, une agilité de Reda à la guitare (un an d’entrainement), des captations réussies, un petit régal pour les oreilles.
Quelques grammes d’émotion, une fin qui donne des frissons, et un sentiment mitigé sur le résultat, qui aurait mérité un meilleur traitement, mais qui ne laisse pas indifférent.

Note : 6.5/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s