« Loving » de Jeff Nichols

213146-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxxDans les années 1960, en Virginie, un couple afro-américain attend un enfant. Richard propose à Mildred de l’épouser. Pour cela, ils partent en Californie, car le mariage mixte est interdit en Virginie. Un soir, une dénonciation anonyme entraine l’arrivée de la police et les amène en prison. Leurs seuls choix : aller en prison ou quitter la Virginie.

Réalisateur de l’excellent Mud, Jeff Nichols revient avec une histoire vraie, celle des Loving (leur vrais noms, un nom prédestiné), qui débouchera sur l’arrêt « Loving v. Virginia » autorisant les mariages « inter-raciaux ».
L’histoire est belle, absolument pas larmoyante, celle de deux anti-héros incarnés par Joel Edgerton et la très jolie Ruth Negga, nommée aux Oscars pour ce film.
L’histoire résonne particulièrement en ces temps compliqués où les droits de tous sont sans cesse bafoués et questionnés.

Las, le film pêche par son trop grand classicisme et son manque de rythme. L’histoire se déroule devant nos yeux sans intérêt renouvelé. Plus de 2 heures à ce rythme, et mon esprit un peu encombré a eu largement le temps de vagabonder. Très bonnes critiques presse, et quelques bons échos, mais je n’ai pas accroché.

Note : 6/10

Publicités

Une réflexion au sujet de « « Loving » de Jeff Nichols »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s