Ma petite zouave

petiteZouaveLorsqu’il y a 9 ans, on m’a annoncé que j’attendais une petite fille, ne croyez pas que j’ai sauté de joie. Moi qui ai toujours eu en horreur les filles et encore plus les trucs de filles, je me voyais déjà nager dans le rose et les bijoux, les poupées, etc. J’espérais un petit frère pour mon grand zouave (ce qu’il regrette, soit disant, tous les jours, mais il est en pleine période ingrate de l’adolescence, ses propos ne sont donc pas crédibles).
Aujourd’hui, je peux vous dire que je suis extrêmement fière de ma petite zouave. Alors, certes, elle est en vacances chez ses grands-parents, ce qui me la fait paraitre déjà beaucoup plus sage qu’elle ne l’est (sage comme une image, comme les dizaines de selfies que l’on fait toutes les deux, par exemple). Elle n’est pas toujours facile à vivre, simple à suivre. Mais ce qui me rend si fière, c’est son coté artiste. Depuis toute petite, elle a des dizaines d’idées par jour (et des dizaines de carnet pour les noter) : des tenues, des chansons, des petites scènes de théâtre, je ne saurais citer tout ce qui tourne dans sa tête… Les seules activités périscolaires qu’elle choisit depuis 3 ans tournent autour de la danse, du chant (choral) et du théâtre. Elle espère intégrer la classe musique l’année prochaine.  Tout cela mixé donne une bonne idée des activités de ma fille… tout cela.. et des chorégraphies.

Depuis qu’elle a trois ans et demi, elle fait de la danse. Je n’y croyais pas vraiment, mais les parisiens faisant tous des activités extra-scolaires, j’ai suivi le mouvement. Cela fait désormais 5 ans, 3 ans dans une petite école et 2 ans au conservatoire, et sa passion est intacte. Elle sait ce qu’elle veut. Elle souhaite faire du classique, jazz et contemporain n’ont aucun intérêt pour elle. Elle rêve de « Casse-noisettes » et du « Lac des cygnes ». Elle, qui a si peu confiance en elle (on se demande de qui elle tient), se transcende pour la scène. Lors de son spectacle de samedi dernier, elle m’a avoué sans vergogne que son numéro était le meilleur. Dès que je la vois apparaitre sur scène, mon coeur bat plus vite, des larmes me montent aux yeux. Fière de ma fille.

J’espère désormais que personne ne lui coupera les ailes.  J’aurais aimé avoir un de ses talents. J’aurais aimé être une artiste… Alors, ma petite zouave, virevolte, danse, autant que tu le pourras et que tu le voudras. Je t’aime.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s