Je rêvais… de ce concert

IMG_8615Téléphone s’est séparé à l’aube de mon adolescence (oui, je ne suis plus toute jeune). Mon grand regret, jusqu’à cette année, était de ne pas avoir pu les voir en concert… ensemble. Car bien évidemment, j’ai assisté à de très nombreux concerts de Jean-Louis Aubert, accompagné de Richard Kolinka. J’ai également eu la chance de voir Louis Bertignac à Rock’Estuaire, il y a un an. Et j’ai aussi eu la chance de voir Richard au sein d’Even if, une soirée de concert de Manu au Point Ephémère. Vous comprenez donc que ce jour où les concerts ont été annoncés, j’ai sauté au plafond. J’ai souffert pour obtenir cette place, essayant de nombreux liens avant d’atterrir sur le site de la boite de prod, et d’obtenir le fameux sésame.

Et ce Mercredi 08 Juin, ce fut magique. Mon rêve s’est réalisé. Dans cette fosse où je diminuais la moyenne d’âge (incroyable mais vrai), dans la chaleur d’un soir de Juin, dans les odeurs de sueur et de transpiration, j’ai pris mon pied durant 2h15. Le sourire aux lèvres, des ressorts dans les jambes, des cordes vocales utilisées au maximum, j’ai vécu ce dont j’ai rêvé durant des années. J’ai pensé à pleins de monde : A mon grand frère en premier qui me les a fait découvrir quand j’étais enfant, ces paroles que j’ai chantées hier soir, c’est sur ces 33 tours que je les ai apprises. A mes potes à qui je n’ai cessé de répéter durant des années qu’une soirée avec un titre de Téléphone était une soirée réussie (et là, on en a eu droit à une vingtaine). A mes amis de concerts, à mes collègues avec qui j’ai dansé la semaine précédente lors de notre séminaire en Corse. J’ai pensé à tous mes amis, car ça, c’est vraiment toi, moi, nous… Le rock était vivant au Zénith de Paris.

Alors, bien évidemment, je pourrais mettre des bémols à cet enthousiasme, des moments un peu moins top, une communion qui n’en était pas vraiment une entre Louis et Jean Louis… Une énergie pas constante tout le long du concert… Un Richard qui semble un peu hors de forme. Mais je les aime tellement que ça balaie tout, on n’en ressort que le positif. Et mon corps aujourd’hui en a ressenti les maux : plus de voix ce matin, des genoux abimés, et une fatigue importante… une saine fatigue.

Merci à Jean-louis, à louis, à Richard et à Alexsander (dont sa réplique « je ne suis pas timide, je suis bassiste » m’a fait beaucoup rire) !

Petite anecdote bonus : J’ai tellement eu l’habitude d’avoir des titres de Téléphone dans les concerts de Jean-Louis Aubert que je m’attendais presque à avoir un titre de Jean-Louis dans ce concert de Téléphone… euh des Insus, pardon !

Publicités

Une réflexion au sujet de « Je rêvais… de ce concert »

  1. Ping : Mon bilan 2016 | lavisdejo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s