Déconnectée

10922417_10152984081187020_5033696321953133568_nIl m’a fallu quelques posts de trop sur Facebook pour que finalement je décide enfin de me déconnecter de cette daube de réseau social… Social, il n’en a bien que le nom. Je savais que je replongerais. Deux jours après, et un concert qui me fit un peu de bien, je me re-connectais. Deux jours compliqués mais j’avais réussi. Alors que tout les gens qui m’entourent connaissent mon addiction, seul un de mes amis a pris la peine de m’envoyer un SMS pour me demander ce qui m’arrivait. J’ai pourtant 154 amis fb. Ne me demandez pas pourquoi je connais le nombre, une autre de mes conneries habituelles. J’ai cru que ça allait passer, comme d’habitude, qu’un truc me ferait de nouveau sourire… 

Mais non… seulement un jour s’est passé depuis, j’ai posté une photo un peu triste, et FB s’est rabattu sur moi. J’avais oublié qu’il fallait poster des photos de chat, des conneries, ou dire du mal du gouvernement. Mais surtout pas étaler ses propres sentiments.

Cette fois ci je crois que j’ai vraiment passé un cap. Je suis passée du côté obscur de la force. Le pire c’est que ce dernier coup de trafalgar, je me le suis fait moi même. Je ne peux en vouloir à personne. Je me suis engluée dans un espoir vain, une histoire impossible. La solitude a eu raison de moi. Mon coeur a souffert une dernière fois.

Alors oui, j’ai la santé (même si je suis très souvent fatiguée), j’ai un boulot, j’ai deux zouaves « adorables » (enfin, surtout en photo). J’écris ça pour vous éviter de me l’écrire. Mais je suis seule. Pas qu’en amour. Je n’ai plus vraiment de vie sociale. Mon seul « lien » reste Facebook.

Alors j’y retournerai surement. J’étalerai encore et toujours mes états d’âme… jusqu’à ce que je sois définitivement seule…

Rassurez vous, je survivrai. Je connais mes humeurs, elles vont et elles viennent. Vous lirez surement des choses positives d’ici peu. En tout cas, c’est ce que je souhaite. Je vais chercher le chemin vers l’arc en ciel. J’y verrai peut être des licornes. Et j’espère surtout que mes vrais amis seront toujours présents à ce moment là, malgré mon sale caractère et mon besoin de parler vrai.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s