Toute seule, toute seule…

FullSizeRender-3C’est plein d’Kleenex et d’bouteilles vides, je suis toute seule, toute seule, toute seule… 5 heures du mat’, j’ai des frissons…  Mes articles sur mon humeur tournent dans le vide. Je cherche à vous parler mais je ne sais pas quoi vous dire. Je pourrais vous reparler du fantôme qui a fait une deuxième apparition, m’indiquant qu’il ne se voyait pas sortir avec une plus vieille que lui (moi, donc) mais que par contre pour le sexe il était open. J’ai décliné gentiment son invitation, me disant que je valais mieux que ça… Je me surestime peut être voyant le nombre de mecs qui ne me parlent que pour ça. Et ceux qui ne me parlent plus dès que j’ai succombé ou bien refusé, c’est selon. Ils sont nombreux ceux qui m’écrivaient minimum une fois par jour avant le oui ou le non, et puis ensuite silence radio. Oh, ils m’avaient bien jurés que cela ne changerait rien à la situation, que l’on était pote avant tout. J’avais émis des doutes, tous balayés d’un revers de la main. Mais mon tchat se rend bien compte qu’il n’est plus alimenté.

Voilà pourquoi je ne sais plus quoi vous dire. Car malgré mes quelques expériences malheureuses, je retombe toujours dans le même piège. Je devrais être tranquille maintenant que je me suis fait une raison et que j’ai tiré un trait sur une potentielle vie amoureuse. Et pourtant, malgré cela, je ne supporte toujours pas les couples qui se bécotent juste devant moi. J’ai l’impression que l’on me plante une épine dans le cœur à chaque fois.

Toute seule, toute seule, ai-je encore répondu cet après-midi, d’un air mi-habitué, mi désabusé, lors d’une pause café, alors que l’on me posait pour la énième fois consécutive la même question. Oui, maman en garde partagée, sans conjoint.  Parfois la question suivante est la pire, mais heureusement elle n’a pas été posée cette fois ci. Depuis quand es tu divorcée ? 4 ans, ah oui quand même. Et l’instinct de changer de conversation. Je pense avoir passé le cap de non retour à la vie civilisée, non seulement dans ma tête mais également dans le regard des autres.

Alors, puisque ma vie est bien vide, j’ai décidé de vous offrir cette place. J’en ai déjà parlé sur ma page FB, je réitère mon offre ici. Et à très vite !

Capture d’écran 2016-04-21 à 23.04.33

Publicités

4 réflexions au sujet de « Toute seule, toute seule… »

  1. Francois H.

    C’est pas la joie.
    Je comprends bien. Faites comme moi en politique, il ne faut jamais dire oui ou non mais faire miroiter une réponse aux électeurs.
    Promis je vous enverrai un billet d’humeur, en 2017.

    Répondre
  2. rduburo

    Ah bien, ça alors, c’était une humeur Abba ?

    Half past twelve
    And I’m watching the late show in my flat all alone
    How I hate to spend the evening on my own
    Autumn winds
    Blowing outside the window as I look around the room
    And it makes me so depressed to see the gloom

    There’s not a soul out there
    No one to hear my prayer

    Gimme gimme gimme a man after midnight
    Won’t somebody help me chase the shadows away
    Gimme gimme gimme a man after midnight
    Take me through the darkness to the break of the day

    Movie stars
    Find the end of the rainbow, with a fortune to win
    It’s so different from the world I’m living in
    Tired of T.V.
    I open the window and I gaze into the night
    But there’s nothing there to see, no one in sight

    There’s not a soul out there
    No one to hear my prayer

    Gimme gimme gimme a man after midnight
    Won’t somebody help me chase the shadows away
    Gimme gimme gimme a man after midnight
    Take me through the darkness to the break of the day

    Gimme gimme gimme a man after midnight…
    Gimme gimme gimme a man after midnight…

    There’s not a soul out there
    No one to hear my prayer

    Gimme gimme gimme a man after midnight
    Won’t somebody help me chase the shadows away
    Gimme gimme gimme a man after midnight
    Take me through the darkness to the break of the day
    Gimme gimme gimme a man after midnight
    Won’t somebody help me chase the shadows away
    Gimme gimme gimme a man after midnight
    Take me through the darkness to the break of the day

    Répondre
  3. Stanislas

    4 ans et gérer tout ça (les enfants, changement de travail, les sorties…) ça met la barre haut pour un potentiel fiancé. Il aura la pression

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s