« Quand on a 17 ans » d’André Téchiné

162923.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxxAu lycée, Thomas et Damien se cherchent mutuellement et constamment. Damien est fils d’un médecin et d’un militaire, actuellement en mission. Tom, lui, vit dans une ferme perdue dans la montagne.
Lorsque la maman de Tom doit partir quelques temps, la maman de Damien lui propose de venir vivre chez elle, pour lui faciliter la vie. Leur cohabitation risque d’être difficile.

André Téchiné revient avec un film sur l’adolescence. Bien longtemps après le magnifique « les roseaux sauvages » (déjà 1994), ce réalisateur sait toujours nous plonger au plus près des émotions de ces deux jeunes adolescents, qui se cherchent et se battent pour apprendre à se connaitre.
A leurs cotés, la toujours éblouissante de simplicité, Sandrine Kiberlain, impose sa grâce et sa bonne humeur dans ce rôle de médecin dévoué à ses patients. Ses émotions sont filmées au cordeau.
Le décor prend également une immense part dans ce film. Les montagnes des Pyrénées nous offrent de somptueux plans, et le lac nous rappellera une scène mythique des « roseaux sauvages ».
Bien qu’il y ait quelques clichés malheureux, l’ensemble donne une jolie cohésion, et une belle intensité. Quand on a 17 ans, on apprend à se connaitre, on n’est plus tout à fait des enfants, pas encore des hommes. Le désir est une notion abstraite, que l’on tente de comprendre.

Téchiné, à 73 ans, réussit une fois de plus à nous faire revivre notre adolescence, et à subir ses atermoiements.

Note : 7/10

Publicités

3 réflexions au sujet de « « Quand on a 17 ans » d’André Téchiné »

  1. Ping : Mon bilan 2016 | lavisdejo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s