« Encore heureux » de Benoît Graffin

209937Une famille soudée malgré les épreuves de la vie, deux enfants qui voient leurs parents tenter de survivre dans le monde actuel où la crise est cruellement présente. Le père est devenu un inactif total cherchant des petits trésors à revendre sur Ebay tandis que la mère se prend à rêver à un avenir autre, auprès d’un homme à la situation aisée. La fille n’a elle qu’une seule ambition, réussir son concours de piano… au mépris de tout.
Edouard Baer et Sandrine Kiberlain, deux de mes comédiens français préférés, partagent ici l’affiche d’une comédie sociale et amorale, pour le meilleur et pour le pire. Le meilleur se voit dans certains dialogues, certaines situations rocambolesques, et dans la folie attachante de ses personnages principaux, le pire dans un rythme trop lent et un scénario un peu léger, combiné à une réalisation mollassonne.

Edouard Baer est attendrissant à souhait, Sandrine Kiberlain toujours aussi jolie et naturelle (même si certaines colères me semblaient un peu fausse), et un Benjamin Biolay, que je ne cesse d’admirer au cinéma, amoureux et délicat, portent le film sur leurs épaules.

Encore un film EuropaCorp qui ne restera pas dans ma mémoire, tant je me suis surprise à soupirer et à attendre le dénouement.

Note : 4/10

Publicités

Une réflexion au sujet de « « Encore heureux » de Benoît Graffin »

  1. Ping : Mon bilan 2016 | lavisdejo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s