Dans le jardin de l’ogre de Leïla Slimani

Jardin-logre-leila-slimaniAdèle essaie de ne pas y penser, mais c’est plus fort qu’elle. Chez cette femme mariée à un médecin respectable, avec un petit garçon de 2 ans, son addiction est le sexe. Cru, violent, n’importe quel homme croisé pourra la satisfaire. Son mari l’aime tendrement. Cela ne lui suffit pas. Elle va aller jusqu’à s’attaquer au collègue de son mari. Lorsque ce dernier se blesse lourdement lors d’un accident de scooter, leur vie va basculer.

Sorti l’année dernière, mais ne faisant pas très attention aux rentrées littéraires, cet opus m’était resté totalement inconnu, jusqu’à ce que mon magazine féminin préféré (oui, parfois je suis une vraie fille) n’en écrive 3-4 lignes dans son édition d’été. C’est peu, mais largement suffisant pour éveiller mon attention. Je n’ai même pas parcouru ce livre avant de l’acheter. Comme un besoin irrépressible de me jeter dans l’inconnu pour ce roman qui allait accompagner mon été.

Et c’est bien ce qui m’est arrivé, dès la première page de ce livre. « Elle veut qu’on la saisisse »,   cette histoire parle de sexe. Pas de désir, non de sexe. De cette addiction qui fait mal, qui rend sale dans le regard des autres. Qui empêche cette femme de se sentir vivre au même rythme que les autres.  Personne autour d’elle ne la comprend. Elle même ne comprend pas bien. Mais elle veut qu’on la prenne, dans un couloir, dans un escalier, contre une poubelle. Une double vie qu’elle cache à son mari, ce mari qui l’aime patiemment, tendrement, qui cherche à la rendre épanouie.

Cette histoire ne correspond vraiment pas à ce que j’ai l’habitude de lire. Mais l’auteur nous entraine dans l’ombre de cette femme. On subit avec elle, on la plaint, on la craint. Ce livre se dévore jusqu’à une fin surprenante. Ne cherchons pas de morale, pas d’excuse, le verbe est cru, sec. Il bouleverse.

Un livre que je vous recommande amplement, si vous n’avez pas peur d’être choqué.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s