« Coup de chaud » de Raphaël Jacoulot

482608.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxEn pleine canicule, dans un petit village où de nombreux agriculteurs résident et travaillent, Joseph Bousou dérange un peu. Il traine toute la journée, à gêner par ci, à mettre sa musique à fond dans sa voiture par là. Lorsque des incidents se produisent, tous les soupçons reposent directement sur lui.

Casting idéal pour un polar plutôt sombre dans une ambiance de village, où tout le monde se connait, se rencontre, et se jalouse. L’atmosphère tendue est parfaitement représentée, et le spectateur se laisse entrainer dans cette recherche de la personne qui dérange.

Jean-Pierre Daroussin, en maire qui tente de gérer les affaires courantes et les divers incidents qui se produisent, est une fois de plus parfait, mais celui qui explose à l’écran est l’antihéros de cette fable sociale, Karim Leklou. Il distille sa petite folie, sa mélancolie et sa détresse. Il fait à la fois peur et à la fois nous demande de le protéger. ll est l’élément essentiel de ce film.

La montée de l’intolérance et le rejet des différences sont des sujets importants dans notre société. Ce film nous démontre qu’il suffit de peu pour en arriver aux extrêmes. Soyons ouverts aux autres, et ne laissons pas passer ce petit film français.

Note : 6/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s