Il était une fois…

iletaitunefoisAujourd’hui, je vais vous conter une histoire des temps modernes. Loin des clichés de conte de fées, de prince charmant et d’amour éternel. La vraie vie, c’est ça…

Il était une fois, une damoiselle qui partit festoyer avec ses meilleurs amis, un soir, histoire de se changer les idées noires qu’elle portait depuis quelques jours (semaines ? mois ?). Ils allèrent dans une taverne pour boire quelques bières (et mojitos), parler de tout et de rien, et se divertir. Le tavernier était plutôt bel homme, très agréable et très souriant (ce qui, à Lutèce, il faut bien l’avouer, est plutôt rare). La damoiselle et le tavernier entrèrent vite dans un jeu de séduction plutôt divertissant. Les amis l’encourageaient presque.

Au moment de quitter la taverne, la damoiselle s’enhardit à aller faire un bisou, ce que le tavernier accepta avec joie. Il lui demanda ses coordonnées en lui précisant qu’il terminait à 1 heure.

Autour de cette heure fatidique, la damoiselle reçut un message. Il trouva fort dommage qu’elle soit rentrée chez elle. Mais elle n’avait pas voulu manquer les derniers carrosses pour qu’elle puisse rentrer sans encombre.

Le lendemain, la demoiselle osa envoyer à son tour un message pour prendre rendez-vous. Après 2-3 messages sans ambition autre que de discuter, elle ne reçut plus de nouvelles.

La morale de cette histoire : la damoiselle, fort naïve, comprit un peu tard qu’il s’agissait d’une offre pour un soir seulement, à prendre ou à laisser. Les princes charmants n’existent pas, l’amour non plus, le sexe instantané a vaincu !   

Publicités

9 réflexions au sujet de « Il était une fois… »

  1. Ombeline

    C’est souvent comme ça oui… Mais pas toujours.
    Et puis, il vaut mieux s’en rendre compte avant qu’il ne se passe quelque chose plutôt qu’après… ou pas (tout dépend de ce que l’on veut) 😉

    Répondre
  2. Marlaguette

    Peut être qu’il s’est transformé en crapaud durant la nuit… Et qu’il a pas osé te le dire… Ça fait ça des fois les baisers de princesse sur les vilains

    Répondre
  3. Stanislas

    Une ambiance une soirée une opportunité
    On attend le lendemain, tout est différent.
    Ce que tu cherches se construit dans la durée
    pas sur une seule soirée

    Répondre
  4. Patrick F

    Les histoires de tavernes se terminent souvent comme cela (surtout si le tavernier est impliqué) après le coté positif c’est que cela t’a évité de perdre trop temps…
    A toute chose malheur est bon 😉

    Répondre
  5. Ping : Il était deux fois… | lavisdejo

  6. Ping : Il était trois fois | lavisdejo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s