« Toute première fois » de Noémie Saglio et Maxime Govare

toute_premiere_foisJérémie est homosexuel, et vit depuis 10 ans avec son petit ami, Antoine, avec qui il envisage de se marier. Mais Adna, une jolie suédoise, se retrouve sur son chemin, et lui fait perdre toute certitude sur ses envies, son orientation sexuelle, et son futur. Heureusement, son meilleur ami Charles, ultra porté sur la gente féminine, et associé de sa société de sondage, va tenter de l’aider à prendre la bonne décision.

Après mes trois premiers jours dans mon nouveau job, rien de tel qu’une bonne comédie pour aider à se détendre, une comédie avec de beaux mecs, des jolies fesses et des corps d’apollon à de nombreuses reprises, pour mon plus grand plaisir. Mais rassurez vous les garçons, il y a de très jolies filles et notamment, Adrianna Gradziel, qui joue le rôle d’Adna, et qui a le plus joli visage que j’ai vu depuis très longtemps (oh ces yeux bleus, et ce regard). Elle m’a fait beaucoup penser à Kheira Knigthley. Peu surprenant quand on voit que ce film est basé sur un schéma classique de comédie romantique à l’américaine.

Alors, certes, bien que le sujet soit plutôt dans l’air du temps, avec la présence d’un mariage gay, ce film a toutes les mécaniques grossières en plus de blagues vaseuses voire graveleuses. Le scénario n’est pas exceptionnel. Mais qu’est ce que j’ai ri. Les dialogues sont totalement savoureux, et tous les comédiens sont excellents (et beaux !). Pio Marmaï est mon petit bonbon depuis déjà quelques films, mais ma révélation est celle du meilleur ami, Franck Gastambide, pétillant (Lannick Gautry a malheureusement le rôle le moins abouti, mais il est tellement sexy). Camille Cottin est très drôle, notamment dans sa manière de traiter le stagiaire de la société.

Notons un petit passage en Suède pour me rappeler comment ce pays est joli, et des répliques assez drôles que je dédicacerai à  mes amis « suédois » : « Il fait nuit combien de fois par jour dans ce pays » et « il fait quel temps, mitigé plus ? … non, mitigé moins, moins, plus que moins ».

Au final, un très bon moment de grand divertissement, et ça fait beaucoup de bien !

Note : 7/10

Publicités

4 réflexions au sujet de « « Toute première fois » de Noémie Saglio et Maxime Govare »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s