Manu, Back to the roots

10730944_634599869977911_1339875593513227562_nPour ce premier concert sur Paris de l’année, Manu nous a proposé samedi soir un tout nouveau set avec ses compères, Matt Murdock à la guitare, Thierry Nirox à la batterie, et Damien Jarry au violoncelle. Nouvel élément dans la formation, c’était le baptème du feu pour Laurent Duval  à la basse et guitare. Retour aux racines, au rock qui nous fait remuer les jambes et avoir le sourire jusqu’aux oreilles, l’année 2015 sera résolument Rock, ou ne sera pas.

Entrons par l’Allée des Tilleuls, un bô jour de l’Hiver, pour découvrir Le Paradis que tu nous proposes, Manu. J‘ai juste envie d’un baiser dans le cou pour oublier tes cicatrices. Dis-moi un secret, comment nous enchantes tu par tes paroles en japonais, que nous reprenons en coeur dans Suteki Ni et Tenki Ame. Ce soir, avec toi, je n’veux pas rester sage, juste envie de sauter avec tout ceux qui m’entourent et de chanter Quand l’herbe nous dévore ou de profiter de Joe. I’ve just seen a face, qui nous souriait en nous murmurant un très joli Glitter. Pas envie de te dire Good Bye, jamais, je pars avant ! On refait tout ?

Quelle énergie dans cette salle du Montreux Jazz Café que je ne connaissais absolument pas, pour un concert de folie.

Heureuse d’avoir entendu cette fabuleuse chanson qu’est L’Hiver (Dolly – un jour de rêves), et qui me donnera des frissons à jamais.

Heureuse d’avoir réentendu On refait tout, présent sur le Dvd live (Manu – Rendez-vous à l’Elysée Montmartre).

Heureuse d’avoir pu chanter et danser avec toute la street-team sur les indispensables Je n’veux pas rester sage et Quand l’herbe nous dévore (Dolly – Dolly).

Heureuse d’avoir découvert cette nouvelle chanson Un baiser dans le cou qui paraitra sur ton futur opus, dont tu nous a dévoilé des dates sympathiques, et d’avoir également fait la connaissance de Laurent Duval.

Bien sûr, ce fut trop court, comme à chacun des concerts de Manu, mais depuis presque un an désormais, dans son entourage plus ou moins proche, j’ai rencontré des tas de gens ultra-sympatiques et l’after qui a suivi avec toutes ces personnes était vraiment intense. Fin de soirée à 7 heures du mat’, après une nuit remplie de guitares, de sourires, d’anecdotes, et d’amour. Que c’est bon, que du bô, donnons nous vite Rendez-vous pour un prochain concert!

Ps : Spéciale dédicace à Gwendoline avec une faute d’orthographe, qui s’est occupée de la table de la Street-team avec brio.

Ps2 : Un beau brun ténébreux était présent dans la salle, malheureusement déjà pris… dommage !

Prochain rendez-vous de Manu à Saint Avertin (37), pour l’intime festival, le 6 Février. Son EP Japonais (dont j’attends toujours le magnifique clip de Tenki Ame pour vous le chroniquer) est toujours en vente sur toutes les plateformes, et dans tous les bons magasins. 

Je vous laisse avec mes photos, plutôt réussies pour une fois.

Publicités

5 réflexions au sujet de « Manu, Back to the roots »

  1. Ombeline

    J’aurais vraiment adoré être là, avec vous. Merci pour ce CR. Est-ce que quelqu’un a enregistré ne serait-ce qu’un extrait d' »un baiser dans le cou » ?

    ps : c’est qui le beau brun ténébreux? 😉

    Répondre
    1. lavisdejo Auteur de l’article

      moi j’ai juste profité de la soirée, j’ai juste les photos que tu peux voir… quand au brun ténébreux, je ne l’avais encore jamais vu avant, j’ai eu son identité en même temps que l’on me disait qu’il était fiancé… 😉

      Répondre
  2. Ping : Tenki Ame, une invitation au voyage | lavisdejo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s