« La famille Bélier » d’Eric Lartigau

246130.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxPaula est une adolescente à peu près comme les autres, hormis qu’elle est la seule entendante d’une famille d’agriculteurs. Elle passe donc beaucoup de temps à les aider, à jouer leur interprète. Jusqu’à ce qu’un professeur de musique détecte son talent à la chorale de l’école, et l’entraine pour réussir un concours sur Paris. Arrivera-t-elle à s’émanciper, ses parents la laisseront ils s’envoler ?

Admettons le de suite, je me suis laissée influencée par le matraquage médiatique autour de ce film. Pourtant j’y suis allée à reculons (encore mon coté oui/non), imaginant que TROP de bonnes critiques, ça ne sent pas forcément bon (spéciale dédicace à mes anciens collègues). La bande-annonce était intéressante, le casting plutôt bien ficelé, l’appréhension d’entendre beaucoup de Michel Sardou bien présente.
Et pourtant, c’est sur l’une de ses chansons que mes larmes ont commencé à couler. Tout comme Céline Dion dans Mommy. Intéressant ce parallèle, car autant dans Mommy, tout était conflictuel entre la mère et son fils, autant l’entente est en majorité présente entre la fille et ses parents dans la famille Bélier. Mais les deux films parlent de l’amour filial, et de la difficulté de vivre ensemble. Stoppons là le parallèle, La famille Bélier est beaucoup plus légère et lumineuse.

Louane Emera, que l’on voit partout, déjà repérée par certains dans The Voice, est absolument épatante dans ce rôle. L’émotion, la fragilité, le naturel, la caractérisent totalement, et sa voix procure des frissons sur chacune de ses interprétations. Bien sur, il y a quelques rares moments où elle surjoue, notamment en face de son amoureux, mais ne sommes nous tous pas pareils face à la personne qui nous plait ?

François Damiens forme avec Karin Viard un couple de sourds-muets attachant. Cet acteur est un monstre d’émotions dans chacun de ses films, celui-ci ne le démentira pas. Moins fan de Karin Viard, qui elle, surjoue à chacun de ses films, je l’ai tout de même trouvée très touchante dans ce rôle de maman qui voit sa fille grandir.  Tous les 3 ont du apprendre la langue des signes pour ce tournage et c’est assez impressionnant.

Mais celui qui explose à l’écran, c’est Eric Elmosnino, dans le rôle du professeur de chant. Il nous fait éclater de rire par ses répliques, nous émeut aussi dans l’envie que ses élèves réussissent.

En lisant ces lignes, vous comprendrez que ce film n’est pas qu’une comédie, mais plutôt un feu d’artifice d’amour et d’émotions, les nombreux reniflements et bruits de mouchoirs autour de moi sont la preuve que je ne suis pas la seule à avoir vidé toutes les larmes de mon corps.

Les lumières se rallument trop vite, l’émotion est présente. Alors, oui, bien sûr, ce film ne sera pas cité comme un chef d’oeuvre, il s’agit d’une comédie dramatique française, avec un scénario plutôt simple, pleins de bons sentiments, mais il est à voir absolument. Pour passer un excellent moment, et sourire à la vie en ressortant du cinéma. Car rien n’est impossible, il suffit d’y croire.

A voir uniquement si vous avez un coeur.

Note : 7,5/10

Publicités

16 réflexions au sujet de « « La famille Bélier » d’Eric Lartigau »

  1. auroreinparis

    C’est très bizarre car je me suis sentie étreinte par l’émotion, alors que je ne suis pas fan de la voix de la jeune femme, pourtant elle déclenche quelque chose c’est incroyable.
    Pas fan de ce film, je ne l’ai pas trouvé très fin. Mais je reste partagée.

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s