ALB au Café de la Danse

10155139_10151905302776710_319935343_nAujourd’hui fut l’une de mes journées sombres. Pour ne pas m’enfoncer encore plus, ce matin, en voyant ALB à l’affiche, 3 clics suffirent à m’ouvrir une porte pour la soirée. Concert en solo donc, personne pour m’offrir une bière, personne à retrouver devant la salle, impression très étrange en attendant l’une de mes révélations de l’année 2014, grâce à Rock en seine, le groupe ALB. Shaka Ponk et moi même devons avoir les mêmes goûts puisqu’après The Dukes (que je kiffe comme une folle), ils les ont pris également en première partie sur quelques dates. 
Le café de la Danse est pour moi un lieu bizarre, où les gens préfèrent s’asseoir que d’être devant la scène (même impression qu’en arrivant dans cette même salle pour Merzhin et Manu au mois de mars), mais tel un petit mouton, je m’installe également sur ces sièges en plastique désagréables. Bien sûr, je suis arrivée trop tôt (pourtant après l’heure indiquée, un jour, les salles parisiennes indiqueront les vrais horaires, un jour…), et c’est à ce moment que j’entame cette chronique.

Stal en première partie, 3 jeunes hommes avec une (trop) forte batterie et claviers/guitare nous distillent une musique qui me laisse un peu indifférente… Je ne dis absolument pas que c’est mauvais, c’est juste que cela ne me touche pas. Pour preuve que je ne suis pas mauvaise, voici le lien vers leur site officiel http://www.stalofficial.com et la description de leur univers « Ne pas choisir entre la ville et les paysages naturels, ni entre électro cérébrale et pop addictive. Manier les sons au point de perdre toute notion du quotidien, sentir l’adrénaline monter au fil du tempo. ». A vous de découvrir.

Clément et Raphaël s’installent ensuite sur scène. Après un faux départ (des instruments qui ne se laissent pas dompter, preuve que je suis un chat noir pour cette salle, cf. la mésaventure de Manu), ils nous entrainent directement dans cet univers qui m’avait captivé lors de leur découverte. Le couple que nous voyons sur scène fonctionne parfaitement, la fougue et la jeunesse de Raphaël à la batterie alliée au charisme naturel , au sourire, à la voix envoutante de Clément (vous noterez ici que je ne suis pas complètement tombée sous le charme de ce garçon) me font remuer sur mon siège (et je regrette amèrement de ne pas être debout pour danser, mais cela me fait une expérience différente, pour une fois). Puisque beaucoup d’entre vous ne connaissent pas, je souhaitais vous recommander 2 ou 3 titres à écouter, mais à chaque nouveau morceau, je me disais, « ah oui, purée, celui-là aussi il est top » ! Bref tout ça pour dire que je me suis régalée et que je vous conseille totalement d’aller écouter leur album et de l’acheter dans les jours qui viennent.  D’ailleurs, il sera entièrement joué ce soir, pour mon plus grand plaisir.

Ajoutons pour vous situer un peu, que trois de leurs titres ont fait partie de publicités, Golden Chains/Whisper in the moonlight pour une marque de voiture française (et vous ne pouvez pas ne vous en souvenir, tellement ces chansons sont addictives), et dernièrement She Said pour la Poste (et la peluche Splash).

Never miss you, que dire de plus, Clément et Raphaël, je vous souhaite la plus belle des réussites, vous apportez une belle brique à la pop électronique ! J’attends avec impatience votre retour sur Paris !

Publicités

2 réflexions au sujet de « ALB au Café de la Danse »

  1. baboo76wp

    Salut,

    Je vois que sur tes photos il y avait des personnes debout devant la scène. Prise en flagrant délit !
    En fait, sans verre de bière à la main tu ne tiens pas debout. 😉
    Moi je ne connais pas ALB, mais ça à l’air bien. Donc aujourd’hui ce sera ALB sur Deezer au bureau.

    Sinon on est mercredi donc bon film à toi. Je présume que ce sera le dernier volet du Hobbit, donc prépare toi pour 2h24 de film en compagnie de Bilbon. J’attends ton post pour patienter jusqu’à dimanche matin pour aller moi aussi le voir.

    Bonne journée

    Répondre
    1. lavisdejo Auteur de l’article

      Alors, oui, les gens debout sont arrivés bien plus tard. Au moins j’ai tout vu de haut car generalement je dois me contorsionner pour voir la scène, vu ma petite taille. Cool si tu vas ecouter, j’espère que tu aimeras.
      Quand au ciné, aujourd’hui, non, pas de hobbit, j’en suis vaccinée après avoir subi le seigneur des anneaux, désolée !

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s