« Respire » de Mélanie Laurent

586445.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxCharlène, surnommée Charlie, est une lycéenne ordinaire, avec une bande d’amis et une maman un peu perdue dans sa relation avec son père. Lorsqu’apparaît Sarah, provenant d’une autre lycée, lumineuse, elle se sent pousser des ailes. A ses cotés, elle s’éveille autrement à la vie. Cependant, cette relation n’est pas si rose. Sarah peut devenir froide, s’éloigner, et ça, Charlie ne le comprend pas.

C’est encore convalescente, après une angine blanche qui m’a clouée au lit (3615 mylife), que je suis partie à la première séance du nouveau film de Mélanie Laurent, l’une de mes chouchoutes (mais vous le savez déjà si vous me suivez régulièrement). J’avais vraiment apprécié son premier film, « Les adoptés », et je me suis retrouvée dans la même salle numéro 10, un bon signe donc. Tout comme pour le premier, j’ai eu beaucoup de mal à m’intégrer dans cette histoire de lycéens, filmée avec de jolies couleurs, de jolis plans (et en relisant ma critique, c’est exactement ce que j’écrivais déjà). Puis finalement, à force d’être collées à ces 2 filles, on se sent oppressée, on cherche à se sortir de cette relation toxique (mot à la mode, ces derniers temps), on voudrait bousculer Charlie.
Mais ce qui m’a le plus bouleversé, c’est le fait que ce film m’ait replongée dans mon adolescence pas toujours simple, et cette fille qui m’attirait et qui m’a fait retourner toute la classe contre moi, ce qui m’a fait terminer ma 3ème, absolument seule, souvenir enfoui si profondément que je ne comptais pas le voir revenir. Mélanie, je ne te remercie pas. C’est pourquoi je pense ne pas revoir ce film, car il me transperce, il me touche de trop près, je ressens Charlie en moi. Alors je crois qu’en tant que réalisatrice, elle a de nouveau atteint son but, Bravo.
Cette histoire est parfaitement interprétée par Joséphine Japy, malheureuse Charlie et Lou de Laâge, insupportable Sarah, 2 jeunes actrices dont on va entendre parler, tant elles transpercent l’écran. On ressent les caresses, les trahisons, les peurs, les souffrances. Toujours se méfier, faire attention à ce que la relation ne devienne toxique, telle est ma peur à chaque nouvelle rencontre. Sujet trop proche de moi, pour l’apprécier à sa juste mesure, je ne sais trop quoi penser de ce film. A vous de me dire vos sentiments.

Note : 6,5/10

Publicités

2 réflexions au sujet de « « Respire » de Mélanie Laurent »

  1. Ping : Mon bilan 2014 | lavisdejo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s