« Magic in the Moonlight » de Woody Allen

595346.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxLe prestidigitateur Stanley Crawford, plus connu mondialement sous le nom de Wei Ling Soo, est appelé par son ami, Howard Burkan, lui même illusionniste, pour confondre une jolie demoiselle, Sophie Baker, réputée pour son don de médium et soupçonnée de gagner sa vie sur les espoirs des gens fortunés qu’elle rencontre. Mais Stanley Crawford est tellement sceptique et pessimiste qu’elle n’arrive pas vraiment à le convaincre même si ses révélations sont surprenantes. A moins que le joli sourire de la demoiselle fasse finalement son effet ? 

Depuis quelques années déjà, je suis avec attention tous les films de Woody Allen, avec plus ou moins de succès (le désastreux To Rome with Love me laisse un gout amer). Il nous revient aujourd’hui avec une très jolie comédie sentimentale, agrémentée d’illusions, d’espoir et de questions sur l’existence de Dieu. Il est magnifié par l’excellence de la photographie du maitre Darius Khondji, et des acteurs resplendissants. Emma Stone (ma chouchoute, magique, tellement jolie et rafraichissante) et Colin Firth (inoubliable Marc Darcy de Bridget Jones)  forment un couple attachant et drôle.

Au final, Woody Allen nous fournit un petit bonbon frais et acidulé plutôt réussi, totalement ad hoc pour mon humeur du jour. Merci.

Note : 7,5/10

Publicités

4 réflexions au sujet de « « Magic in the Moonlight » de Woody Allen »

  1. Ping : « L’homme irrationnel  de Woody Allen | «lavisdejo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s