Chambre 2 de Julie Bonnie

9782266249003Béatrice était danseuse, elle passait sa vie sur la route, son corps était son instrument de travail et exprimait toutes ses émotions à travers lui, même lors de ses accouchements si particuliers. Elle est devenue auxiliaire de puériculture, et les portes des chambres qui s’ouvrent une à une lui font découvrir le corps des autres, des corps et des âmes souvent meurtries par une maternité pas toujours facile à assumer.

J’avais noté ce livre dans ma liste, suite à de nombreux posts sur cette romancière, mais également chanteuse et musicienne, dont le sujet sur la maternité m’intéressait. Prix du roman FNAC 2013, cela était de bonne augure. Et puis le club des blogueurs lecteurs de Cléophis a proposé cette lecture commune afin d’en donner son avis. C’est pourquoi je vous en parle cette semaine.

Il n’est pas évident de rentrer dans l’histoire de Béatrice, l’auteur décidant de mêler le passé de danseuse à son présent en maternité. Mais on s’attache vite à cette fille vibrant d’amour et de souffrance, si naturelle et habitée par ses émotions. Cependant, ce livre est empli de noirceur, et les rencontres qu’elle effectue à chaque porte de la maternité sont tellement difficiles à supporter : femme qui refuse son enfant, femme dominée par son mari, femme qui a peur de ne pas savoir faire… Quasiment aucune de ces femmes ne vit la naissance de manière positive, et presque toutes les sage-femmes ont des réactions assez inhumaines. Je doute qu’il y ait autant de cas négatifs dans une seule maternité, mais il me semble que l’inventaire effectué par l’auteur est destiné à nous présenter les différents cas difficiles qui peuvent se produire. Et j’ai parfois revécu mes deux accouchements en lisant ces pages, deux naissances qui se sont conclues en césarienne avec un personnel pas toujours très sensible. J’ai ensuite entendu des récits d’accouchement par forcément faciles mais qui me semblaient idylliques face à ce que j’avais vécu.  Les émotions ressenties durant la lecture de ce livre sont des émotions de femme, que je déconseille à toutes les futures mamans qui n’ont pas encore connu ce passage, mais que je conseille à toutes les autres femmes. Il est dur, rude, ardu mais vrai.

Publicités

6 réflexions au sujet de « Chambre 2 de Julie Bonnie »

  1. Cleophis

    Il ne fait pas l’unanimité chez mes lectrices mais je suis contente qu’il t’ai plu quand même! C’est vrai qu’il est très noir et c’est ce qui m’est resté, je n’ai pas réussi à accrocher. Merci pour ta participation!

    Répondre
  2. Ping : [Le club des blogueurs lecteurs] Chambre 2 | Papa Victoire

  3. Ping : [Le club des blogueurs lecteurs] Chambre 2 - Papa VictoirePapa Victoire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s