Rock en seine 2014 – Partie 1

visu-rock-en-seineJe vous ai manqué ? Mon coté pessimiste (90% de moi) pense que non, mais je vais laisser mon coté optimiste prendre le dessus, en me disant que vous attendiez mon retour avec impatience, que vous vous languissiez d’avoir enfin des nouvelles intéressantes à lire. C’est bien ça ? Et bien rassurez-vous, Lavisdejo revient avec du lourd pour aborder cette rentrée, le Festival Rock en Seine, en 2 parties (pourquoi 2 me direz-vous, tout simplement car je n’y ai participé que Samedi et Dimanche, soit 2 jours sur 3). Je vais faire simple (mon cerveau doit se remettre en route après 3 semaines de vacances), je vais donc commencer par vous raconter mon samedi au Domaine national de St Cloud.

Sac minimal, jean, lunettes de soleil (car celui-ci a eu la belle idée de nous bercer durant 2 jours), grosses chaussures (pour pouvoir patauger dans la gadoue au cas où, et ne pas avoir mal dans la foule « pogottante ») et pull pour le soir, me voilà partie rejoindre mon meilleur pote et le suivre dans SA programmation, celle qu’il avait concoctée et en laquelle j’avais toute confiance.

IMG_4665Petite mise en bouche avec Junip, groupe suédois de pop folk électro déprimant à souhait, parfait pour une sieste, moins pour survivre à l’hiver de leur pays qui dure du 15 août au 1er Mai (private joke)… comme quoi, ce n’est pas parce que ça vient de Suède que ça me plait forcément (gardons en mémoire The Hives ou First aid Kit).IMG_4668

Poursuivons avec Alb, première belle découverte de ce festival, avec ce groupe électro-pop provenant de Reims, piloté de main de maître par Clément Daquin. Bel enthousiasme, jolie découverte pour beaucoup d’entre nous. A suivre…IMG_4661Voici l’affiche qui m’a fait signer pour ce festival, Emilie Simon accompagnée de l’Orchestre National d’Ile de France. Cette jeune et jolie demoiselle m’avait bouleversée avec son précédent album, elle nous donne désormais de la joie avec ce nouvel opus. Paris, j’ai pris perpète, chante-t-elle, pour ma part, c’est pour Emilie Simon que j’ai pris perpète (et nous étions placés au deuxième rang, royal, donc).IMG_4663Une petite course rapide nous amène d’une scène à l’autre afin d’enchainer avec le trip hop planant et envoutant de Portishead, ce groupe dont tous mes amis sans exception sont ultra-fans. Pour ma part (béotienne parfois), je ne connaissais et n’appréciais que Glory Box. Nul doute que je ne serai jamais réellement fan mais ce concert m’a fait planer, la voix de Beth m’a envoutée, c’était un réel set de très haut niveau. Mes amis ont (parfois, vous comprendrez dans la seconde partie) bon goût.IMG_4660Soif, soif, après 2 concerts d’affilée, une bière s’impose, et nous profitons donc de la scène Pression Live pour nous rafraichir au son de François & the Atlas Mountains, groupe dont j’entends régulièrement parler, mais auquel je n’arrive pas à accrocher. Dommage.IMG_4662Des forces étant reprises, vite, nous essayons de nous faufiler afin de voir d’un peu plus près (mais pas trop, on n’est pas suicidaire) la deuxième tête d’affiche de la journée, The prodigy. Attention, ça va crier, sauter, danser, pogoter, et lancer des ‘f**ing french people’  toutes les 3 phrases ! Leur vocabulaire est limité, mais leur show est ultra efficace, on ne peut qu’adhérer et profiter d’un bon moment sonore et visuel ! F**ing Prodigy !

Voilà, c’est terminé pour cette journée du Samedi, à très bientôt pour cette journée du Dimanche à Rock en Seine où je pourrai dire du mal de l’une des têtes d’affiche ! Ça fait parfois du bien de dire du mal !

Publicités

Une réflexion au sujet de « Rock en seine 2014 – Partie 1 »

  1. Ping : ALB au Café de la Danse | lavisdejo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s