Quelle soirée !

Thom à la batterie

Thom à la batterie

Ce fut un festival de joie, de sourires, et de bonne humeur en ce vendredi 20 Juin 2014.

Madison se produisait au Bus Palladium, endroit mythique s’il en est, temple du rock’n’roll. Oui mais voilà, ce vendredi 20 Juin, il y avait également la France qui jouait contre la Suisse (je ne vous ferai pas l’injure de vous préciser qu’il s’agit de coupe du monde de football… ). Leur concert devant débuter à 22h45, cela laissait largement le temps de profiter du foot et de l’ambiance d’un bar parisien.

Le soleil à l’extérieur, petite tenue d’été pour en profiter, des amis, des bières délicieuses, un vidéo-projecteur pour retransmettre le match, il ne manquait plus qu’une superbe équipe de France pour nous régaler. Et nous l’avons eu : 1 – 2 – 3 buts rien qu’en première mi-temps, une ambiance de folie dans le bar. C’était bizarrement la première fois que j’allais voir un match dans un bar (moi grande fan de foot depuis l’enfance), et je n’ai absolument pas été déçue. Ma copine arrive alors, et la joie se lit sur tous les visages alentours. Nous nous permettons même de disserter sur les coupes de cheveux affreuses des joueurs de foot (même mon chouchou Olivier Giroud en prend pour son grade). Reprise du match : 4 – 5 buts à 0, c’est tout simplement la folie. Mais l’heure passe et les garçons de Madison vont devoir se préparer pour passer sur scène. Nous quittons donc le coeur léger ce bar, sereins et certains de la victoire de l’équipe de France. Nous apprendrons seulement quelques minutes plus tard que le match s’est soldé par 5-2, sans aucun regret d’avoir manqué les 2 buts adverses.
Nous voilà donc arrivés au Bus Palladium, son immense boule à facettes au plafond, et enfin une véritable scène pour mes chouchous et spécialement de la place pour Thom, le batteur. Car après avoir été obligé de maintenir sa batterie à l’OPA Bastille, après avoir joué derrière une vitre au Gibus Café, il était grand temps qu’il puisse donner libre cours à son jeu sur scène. Le concert commence malheureusement avec peu de public (parfois le foot peut être handicapant), mais le coup de sifflet final augmentera heureusement les effectifs. Cela aurait été dommage de manquer cette excellente prestation qu’ils nous ont fournie. Je persiste à dire que chacun de leur set est meilleur que le précédent. Mais jusqu’où vont ils aller ? Quel plaisir de voir et d’entendre Victor et ses riffs guitare, Timothée, Thomas, Clément et Dimitri à l’unisson pour nous transmettre de l’énergie et du bonheur. Ce groupe m’a une fois de plus fait danser, virevolter et sauter. Bref, un magnifique moment toujours trop court et sans rappel autorisé malheureusement.
C’était leur dernier concert de la saison sur Paris, nul doute que je retournerai les voir dès leur prochain concert, et on attend l’EP avec toujours autant d’impatience. Ils ne se débarrasseront pas de moi comme ça, et je suis assez fière d’avoir participé à leurs 4 concerts (3 baudets, OPA Bastille, Gibus Café et Bus Palladium) en moins de 2 mois.
Merci et Bravo les garçons, et à très bientôt !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s