« The two faces of January » de Hossein Amini

344396.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxEn 1962, Chester MacFarland et sa très jolie épouse Colette se promènent à Athènes. Ils rencontrent rapidement Rydal, jeune guide américain parlant grec, qui essaie d’arnaquer les touristes. Mais Rydal tombe immédiatement sous le charme de Colette, ce qui ne plait absolument pas à Chester. Et il se retrouve malgré lui lié à leur histoire, lorsque Chester, qui est en fait un immense escroc, lui demande de les aider à fuir le pays. Rydal accepte pour Colette, mais il n’en imagine pas les conséquences.

Encore une déception aujourd’hui au cinéma devant ce polar bien mou et assez ennuyeux. L’auteur est tout de même Patricia Highsmith, celle là même qui m’avait fait frissonner avec Le talentueux Mr Ripley. C’était donc un gage de qualité mais, ici, pas de stress, pas de questions psychologiques, juste de très bons acteurs qui tentent de nous offrir un polar classique. Kirsten Dunst est toujours aussi magnifique, et joue formidablement bien le rôle de Colette. Viggo Mortensen et Oscar Isaac (découvert dans Inside Llewyn Davis) jouent à pied d’égalité mais n’arrivent pas à m’accrocher. Le dénouement m’a totalement frustrée et déçue. Au final, peu de choses à retenir de ce film.

Note : 4/10

Publicités

5 réflexions au sujet de « « The two faces of January » de Hossein Amini »

  1. stanislas

    L’affiche était bien, et me rappelait Ripley (je ne savais pas que c’était le même auteur…). Question à lavisdejo, quelle fin eut été passionnante ?

    Répondre
  2. Ping : Mon bilan 2014 | lavisdejo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s