« The Amazing Spider-Man : le destin d’un héros » de Marc Webb

427284.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxPeter Parker continue de vivre sa vie entre Spider-Man et sa petite amie Gwen Stacy, même si cela est difficile, suite à la mort du père de Gwen et la promesse qu’il lui a faite de ne pas l’entraîner dans sa vie dangereuse . Mais OsCorp fait une nouvelle erreur d’où va naitre le dangereux Electro et la menace qu’il va faire planer sur la ville de New-York. Spider-Man va-t-il de nouveau en sauver les habitants ?


Oublions la surprise du mec à l’entrée du ciné en me voyant arriver seule à la première séance du héros de mon enfance. Apparemment, les filles ne peuvent pas apprécier les super héros en collants. Bref, souvenez-vous, j’avais déjà beaucoup apprécié le premier volet de ce reboot, considéré assez unaninement comme meilleur que la trilogie initiale de Sam Raimi avec Tobey Maguire en homme araignée. Ce second opus est de même niveau, avec un savant mélange d’histoire d’amour, de l’humour, de l’action et de super-méchants. Et Electro est parfaitement réussi, Jamie Foxx l’incarnant d’une main de maitre. Puisque je parle des acteurs, Andrew Garfield et Emma Stone sont absolument parfaits (mais je n’en attendais pas moins d’eux), incarnant à la perfection la romance entre Peter et Gwen. Parce que c’est ce que je préfère dans ce reboot, la manière dont est relatée l’histoire de Peter Parker, celle que l’on a tous lu dans les comics durant notre enfance. Nous retrouvons Harry Osborne, ancien ami de Peter, futur bouffon vert, qui va faire bousculer sa vie et son futur. Tout est totalement maitrisé, hormis le rythme d’une partie du film où la romance nous endort un peu. Mais les batailles entre Electro et Spider-Man sont une avalanche d’images magnifiques (et cette fois-ci, la 3D est totalement utilisée) qui nous font oublier les maladresses précédemment citées.

Pour résumer, comme à chaque film de comics, je vous dirai que je me suis éclatée à voir ce film, quasi exclusivement réservé aux fans de l’araignée. Pas de réflexion profonde, pas de déprime post-film, juste un grand et très bon divertissement.

Note : 7/10

Publicités

2 réflexions au sujet de « « The Amazing Spider-Man : le destin d’un héros » de Marc Webb »

  1. Ping : Mon bilan 2014 | lavisdejo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s