Nos souvenirs, grand frère !

AdobePhotoshopExpress_2014_04_22_14 18 53

Préambule : ce petit discours, je devais le lire pour les 50 ans de mon frère ce week-end. Oui mais voilà, je ne connaissais pas la moitié des convives et je me suis dégonflée. Alors, le voilà tout de même, un peu modifié pour la circonstance.

Cher grand-frère, nous voilà réunis pour tes 50 ans. 50 ANS, purée ! Ce n’est pas tout jeune, mais bon, vu que j’ai passé moi même les 40 en fin d’année dernière, c’est plutôt logique.
Alors voilà, nous sommes (presque) tous là pour toi, et comme ceux qui lisent mon blog le savent, j’aime bien raconter ma vie, voilà pourquoi je prends la parole. On dit que les familles nombreuses (ndlr : nous sommes 3 frères et 2 soeurs) font des familles soudées , mais nous, ça ne nous ressemble pas. Pourtant les réunions familiales sont toujours source d’émotion, après les 50 ans de mariage des parents, les 50 ans d’E. Et N., nous n’allions pas louper ça !
J’ai des liens particuliers avec vous 4, mes frères et sœur.
Avec la frangine, nos 14 ans d’écart n’empêchent pas que l’on a malgré tout des points communs que je ne peux pas renier.
Avec E. , peu de moments en commun mais une très grande affection qui nous donne de gros moments d’émotions.
Avec le petit dernier, on a grandi ensemble, fait les 400 coups, on se disputait tout le temps mais on s’amusait aussi tout le temps ensemble (et mes zouaves me font souvent penser à nous 2).

Avec toi, c’est différent. J’ai beaucoup de souvenirs marquants qui me reviennent en mémoire :
– les souvenirs de musique que tu me faisais écouter : Téléphone, Génésis, Police, Simon and Garfunkel ou la chevauchée des Walkyries, qui ont éduqué mes oreilles à la bonne musique rock.
– les souvenirs de tournoi de Donjons et Dragons, avec les dés à 20 faces, les points de vie que l’on perdait les dimanche après midi.
– les souvenirs de séances cinéma avec Star Wars et le Retour du Jedi, vu en 83, des Retour vers le futur…
Et puis vint ta rencontre avec ta chère et tendre, que j’ai rencontrée dans les rayons de l’intermarché où vous travailliez, et nos premières sorties à 3 partagées pour aller au ciné.
Ensuite, il y a eu ma période « vacances » chez vous, où l’on a attendu la naissance de ton fiston, puis ses premiers pas. Vous étiez ma deuxième maison, et  cette proximité a entrainé le fait que je fus l’heureuse témoin de votre mariage. Je me rappelle avoir vu « Blanche Neige et les 7 nains » avec ton fiston qui me disait « ça fait un peu beaucoup peur »,  ou les parties de mario sur ta console nintendo.
Ensuite, on s’est un peu éloigné mais le lien est resté présent, j’ai accueilli ta fille pour fêter ses 18 ans avec sa copine et mes meilleurs potes sur Paris et on attend toujours ton fils pour aller voir le PSG (enfin surtout mon zouave). Vous avez été parmi les premiers à savoir que j’allais divorcer, et j’espère bien vous annoncer un jour l’arrivée d’un beau brun ténébreux dans ma vie.
Alors voilà, on a déjà parcouru un long chemin ensemble, et j’espère bien continuer…
En attendant, je te souhaite encore une fois, un très joyeux cinquantième anniversaire !!!

Publicités

Une réflexion au sujet de « Nos souvenirs, grand frère ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s