De peur de me faire baratiner

mensonge-56267-300x291

Finalement, mes 2 années de dérive sentimentales (depuis l’annonce de mon divorce) m’auront marquée plus que je n’aurais pu le croire.
Toutes ces mauvaises rencontres, tous ces mecs que je n’aurais jamais voulu rencontrer, tous ces espoirs perdus m’ont fait totalement changé de comportement. Et c’est « le nouveau » (terme dédaigneux employé par un de mes amis) qui en fait les frais. Et j’ai bien peur qu’il ne s’en lasse rapidement.

En effet, je ne lui laisse rien passer. Dès que j’ai le moindre doute sur une phrase, un mot, une hésitation, je me mets à le soupçonner de me dissimuler des choses, voire de me mentir, ou d’essayer de me mener par le bout du nez (et il est long, mon nez…). J’ai toujours eu tendance à faire confiance, et là, clairement, je ne lui admets pas le moindre faux pas.
Et je mets des barrières. Alors que l’on pourrait se voir chaque soir durant ces 2 semaines, je limite volontairement nos soirées. Ça ne lui plait pas. Il semblerait qu’il n’aime pas trop être contrarié. Là où j’aurais rapidement changé d’avis suite à une demande de sa part, je campe sur mes positions. Au risque de le faire fuir. Et pourtant ça se passe bien. Il semble être quelqu’un de bien, il fait attention à moi. Le seul problème, en fait, c’est ma peur de me faire baratiner… et d’avoir mal, de nouveau. Alors, je lui en demande beaucoup, peut être trop, bien que nous n’en soyons qu’à notre quatrième rendez-vous. Je ne sais même pas si cela va durer, je n’en ai aucune idée. Je me pose des tonnes de questions dès que je ne suis plus avec lui. Heureusement, lorsque je suis avec lui, je profite du moment.
Jusqu’ici, tout va bien… enfin, jusqu’ici ça peut aller !

Publicités

3 réflexions au sujet de « De peur de me faire baratiner »

  1. Angie

    Euh concernant la fréquence de vos rendez-vous, tu n’as franchement rien à te reprocher : chacun a son rythme (tous les soirs pendant 15 jours, personnellement, je trouve que ça fait quand même beaucoup, notamment pour une histoire récente mais bon : c’est juste mon rythme personnel qui dit ça :)).
    Au contraire, c’est bien que, comparé à avant tu ne changes pas d’avis immédiatement juste parce que tu sens que ça ne lui plaît pas : ça prouve que tu es plus affirmée qu’avant, tu sais davantage ce que tu veux toi.
    Et rassure-toi, même si comme tu dis « il n’aime pas être contrarié », on ne gagne jamais le respect à dire oui pour pas que l’autre …boude, se fâche ou qu’il nous laisse : ça ne fonctionne pas dans ces conditions-là (j’en témoigne largement et je te garantis que perso, depuis que je dis « non » quand j’ai envie de dire « non », je ne me fais pas lâcher pour autant alors que quand je disais oui parce que l’autre voulait que je dise oui, c’est là que je me faisais jeter ou trahir au final, donc tu vois…)
    Après, ne te bile pas trop : un mec qui tient à toi comprendra le réflexe de protection, la carapace due au passé, encore plus en début de relation (et oui c’est un peu un défi de chevalier d’arriver à déverrouiller la carapace de la princesse).
    En plus, dans nos âges, on a tous morflé à un moment, tout le monde est passé par là. Et même sans ça, chacun arrive avec ses bagages, ses névroses, dans un couple : lui aussi il a forcément des freins, des cicatrices à certains endroits.
    Et sinon…
    Oublie les questions, les ruminations pour te concentrer avant tout sur ton intuition et ton désir propre (désir au sens général), qu’est-ce qu’ils te disent ? Par exemple est-ce que tu te sens (je dis bien « sens » et pas « pense ») sereine, naturellement belle, libre avec lui ou bien est-ce qu’il y a des choses qui bloquent, est-ce que tu te sens pressée, un peu mal à l’aise, un peu contrainte ou pas ?
    Tu ne pourras pas te faire baratiner comme avant, justement parce que tu n’es plus la même femme qu’avant de toute façon 🙂 Ça sert au moins à ça les mauvaises rencontres : à apprendre à flairer les mauvais plans à temps.
    Si cet homme est bien pour toi, ta peur finira par se décanter de toute façon.
    Donc : no stress, fais-toi confiance avant toute chose.
    Voilà, j’ai fini mon roman 🙂

    Répondre
    1. lavisdejo Auteur de l’article

      Je suis 100% d’accord avec ton roman, même si je n’arrive pas à être sereine vis à vis de la situation. Toujours ce manque de confiance en moi qui me fait penser que je n’agis pas comme il le faudrait. Mais effectivement, je me dis qu’avec mes avis tranchés et mes décisions propres, soit ça passe et c’est top, soit ça casse et c’est que ça devait casser… Bref, à suivre

      Répondre
  2. Marlène

    Mon mari a ramé pendant plusieurs mois pour m’avoir et pour que j’ai confiance après avoir été trahie et encore maintenant la moindre faille me faire partir en vrille mais tu vois il m’a pris comme je suis et subit ce que les hommes du passé m’ont fait endurer. Alors ne te pose pas 15 milliards de questions. Vie ce que tu veux vivre au rythme que tu veux. A toi de mener TA barque.

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s