Tout mais pas l’indifférence

IMG_0105Comme le disait Jean-Jacques (Goldman pour les incultes ou les allergiques à la variété française des années 80), je préfère que l’on me déteste (mais encore plus que l’on m’aime voire m’adore) à l’indifférence que l’on pourrait me témoigner :  « Tout mais pas l’indifférence ».

Définition de l’indifférence : Etat d’une personne qui n’exprime ni intérêt, ni amour, ni crainte, ni peur.

Cette indifférence, je l’ai trop subie durant mon enfance et mon adolescence. Je suis persuadée que la plupart des élèves et des profs que j’ai pu rencontrer pendant 15 ans ne se souviennent pas de moi. J’étais celle qu’on ignore, la fille bien trop sage et trop timide, limite effacée. Pourtant ma personnalité (limite rebelle) existait déjà, mais elle était bien cachée. Car je pensais qu’il fallait être dans le moule pour plaire. Je n’avais rien compris à la vie, je ne savais pas qu’exister, c’était aussi revendiquer ce que l’on est.

En tant qu’adulte, j’ai bien l’impression de n’avoir pas réellement changé vis à vis du monde extérieur. Hormis les copains et copines de mes zouaves qui s’exclament à la sortie de l’école « oh la maman de N. ! » (oui, le prénom de mes 2 zouaves commencent par N.), peu de parents me connaissent vraiment. Et je ne compte pas le nombre de fois où les gens me rentrent dedans sur le trottoir, comme si j’étais invisible.

Cela fait 40 ans que je le vis, je suis habituée. Mais ce que je n’admets pas (plus) , c’est l’indifférence des personnes auxquelles je m’adresse, proches ou lointaines, qui me côtoient, qui me rencontrent.

Mon premier sentiment en retour est : « je ne mérite pas ça ».  Car ma personnalité, je l’ai bien forgée, elle plait ou déplait, certes, je comprends fortement qu’on puisse me détester car mes avis sont tranchés.  J’espère pouvoir aussi plaire par les nombreuses qualités que je possède (mais que je ne citerai pas ici, car je suis modeste).

Bref, tout ça pour dire que lorsque j’écris un message, j’aime qu’on me réponde. Si je soule trop, on n’a qu’à me balancer des mots pas très tendres à la figure, j’aurai très mal. Je préfèrerais qu’on réponde à mes questions, qu’on s’inquiète de moi. Mais depuis quelques temps, mon ex ne répond quasiment plus à mes messages. Alors qu’il m’avait dit quelques semaines plus tôt qu’il souhaitait qu’on devienne amis, je n’ai eu aucune réponse à mon « Joyeux Noël », j’ai du lancer « Bonne année » et le relancer pour la réponse. Je me préoccupe de lui mais lui ne me pose aucune question sur moi.

Alors, je le dis et le redis : « Je ne mérite pas ça ». Car je ne comprends pas comment on en est arrivé là. Et une fois de plus, je me dis que « j’ai du faire ou dire un truc qu’il ne fallait pas », ou que « mes messages ne sont suffisamment pas intéressants pour qu’il daigne y répondre ».  L’indifférence, cette sensation horrible que je n’osais même pas imaginer possible pour un ex. Après avoir vécu de si jolis moments (et d’autres moins faciles), comment peut on en arriver à l’indifférence ?

Vous avez la réponse ? Vous avez déjà vécu cette situation ?

The opposite of love is not hate, it’s indifference.(Elie Wiesel)

Peut être est-ce cela finalement ?

Publicités

6 réflexions au sujet de « Tout mais pas l’indifférence »

  1. Marlène

    Question : de quel ex tu parles?! Ton ex mari? Où ton autre ex qui c’est littéralement foutu de toi (oui oui foutu de toi les mots sont durs mais vrai!)
    Si c’est ton ex mari NE LUI COURT PAS APRES..
    Et si c’est ton ex des pays froids NE LUI COURT PAS APRES !!!!
    Aucune différence entre les deux c’est normal et tu sais pourquoi?! car ces sont des hommes… des êtres inqualifiables qui te vendent du rêve pendant plusieurs semaines, mois et même années et puis soudain plus rien… LE NEANT… Tu n’es plus la personne qui était vénérée mais la femme de ménage, la mère ou encore un objet féminin qui leur sert de temps en temps tu sais quand ça leur monte à la gorge !!! Alors oui de temps en temps on va faire plaisir à maman (car oui au final tu passes aussi au statut de mère pour eux) et là direction cinéma, restaurant, petit we mais au final ça donne quoi BEN RIEN !!!
    Alors Tata sans déconner. Tu as ta famille qui t’aime pour ce que tu es, des amis qui t’aiment pour ce que tu es. Tu n’es pas rien. Tu es une personne à part entière que l’on aime et ça ne l’oublie pas même si les kilomètres nous sépare et que l’on ne s’appelle pas tous les jours !!!
    Vie la vie que tu as toujours vivre. Fais les choses que tu as toujours voulu faire. Pense à toi, Sois egoïste et n’attends rien de personne car la vie est ainsi faite.
    Voilà. Bisous.

    Répondre
    1. lavisdejo Auteur de l’article

      Ouh là, tu me sembles enervée dis moi ! Alors non, avec mon ex-mari, la communication se fait toujours sans (trop de ) problèmes.
      Quand à mon ex, je ne pense pas qu’il se soit foutu de moi. C’est juste que l’on n’a pas toujours la même vision des choses. Et suite à cet article, il m’a écrit. Comme quoi, parfois…
      Je te fais pleins de bisous et ne sois pas si remontée contre les hommes ! 😉

      Répondre
  2. lheureuseimparfaite

    l’indifférence c’est vrai qu’elle est dure à accepter quand elle vient de personnes à qui l’on tient ou avec qui on se sentait proche…
    l’impression que l’autre nie notre existence et que l’on n’a même pas le droit d’exister
    mais finalement je me dis que ces personnes là ne se sont pas données la peine de me connaître, que je ferais mieux de me tourner vers d’autres personnes pour qui je compte 🙂
    alors à mon tour je me suis détachée des personnes qui ne me voyaient pas, pour devenir indifférente à ce que je ressentais comme un rejet 🙂

    Répondre
  3. Aline - La Homemade Box

    Malheureusement, un ex est un ex, il dit vouloir être amis mais cela signifie juste « ne me fais pas la gueule si jamais on se croise par hasard dans la rue ». Je pense ça parce que j’étais dans la même situation (sauf que lui au moins répondait à mes messages).
    Après, il y a l’accord toltèque qui dit: ne prends pas les choses personnellement, donc inutile de se demander si c’est de ta faute ou non, ce n’est pas de la tienne, ni de la sienne, c’est juste… je sais pas, c’est la vie quoi. ^^’
    Les gens et les situations évoluent. On rencontre des gens, on se sépare. À nous de lâcher-prise sur le passé et d’avancer vers le futur.

    Répondre
  4. DarkGally

    Jo, j’ai connu ça. Mon ex mari aussi voulait qu’on reste amis. Et puis plus de nouvelles. Il faut simplement se dire qu’ils disent ça pour amorcer un oubli progressif. Ce n’est pas nous le problème mais leur façon de gérer le deuil. C’est pour ça que depuis je coupe les ponts avec mes ex c’est plus net.
    Je n’aime pas l’indifférence, ça me blesse également. En revanche j’ai tendance à marquer les gens (en bien ou en mal). Donc si je n’ai plus de nouvelles, forcément c’est qu’ils tiennent à s’éloigner de moi et ça c’est douloureux.

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s