Xavier, Cédric, mon meilleur pote et moi

21018207_2013102210303588.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxLors de l’annonce de la sortie du nouveau film de Cédric Klapisch,  j’avais promis à mon meilleur pote que j’irais le voir avec lui. Mais voilà, il n’était pas disponible pour l’avant première au grand Rex. Loin de moi l’idée de renoncer, nous voilà donc partis jeudi soir à mon cinéma favori (car le plus proche de chez moi) pour retrouver Xavier, Martine, Wendy et Isabelle que nous avions quittés il y a quelques années dans ce même cinéma de très mauvaise humeur puisque les poupées russes nous avait éloignés (cf. mes articles sur le cinéma, Ma vie cinéphilique (préambule ) et Ma vie cinéphilique (liste 2 – pour le meilleur et pour le pire) ). Mon meilleur pote malade, le mec à l’entrée du ciné pas franchement aimable, rien ne semblait pourtant nous empêcher pour de jolies retrouvailles.On se retrouve nez à nez avec Max Boublil et un de ses potes qui allaient voir « Zulu »  dans la fameuse salle 10 que j’avais occupée mercredi matin. Nous entrons enfin dans notre salle après avoir fait la queue en rang par 2 à l’entrée (à cause du mec pas sympa dont je vous ai parlé ci-dessus). Une fois la salle au complet, la musique si reconnaissable des films de Klapisch emplit la salle et Xavier-Romain apparaît à l’écran… toujours aussi beau. A la deuxième vision, je dirais que ce film est le moins réussi des trois, cependant on est heureux de retrouver tous ces personnages qui ont évolué avec nous (et c’est également ce dont a pensé mon pote). Lui, il rêve de Wendy depuis longtemps, elle est toujours très belle même si elle a pris quelques années. On est également heureux de retrouver des scènes qui font écho aux précédents films, et même de les rechercher parfois. Et puis ce film me donne envie d’aller à New York, tout comme L’auberge Espagnole m’avait donné envie d’aller à Barcelone (voyage que j’espère faire l’année prochaine avec mes potes).

Je pense qu’il s’agit d’une jolie conclusion à cette trilogie, on est heureux (encore et toujours) de les quitter là-bas dans leur nouvelle vie. Même si une suite a été évoquée timidement lors de l’avant première, je pense que cela serait dommage et dangereux pour NOS personnages (car ils nous appartiennent).

Allez, je mets enfin une note à ce film car je ne l’avais pas fait à la première vision.

Note : 6,5/10

Ps : rubrique faux raccord d’Allociné, j’ai vu une caméra dans une vitrine lors d’une scène où Xavier court dans les rues de New-York.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Xavier, Cédric, mon meilleur pote et moi »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s