Et si ça s’était passé…

facebook-iphone-7_0090000001499482avant l’apparition de Facebook ?

Peut être que cette histoire n’aurait jamais débutée, lui au loin dans sa Suède d’adoption, dont j’avais des nouvelles à peu près une fois par an (voire moins). On était de simples connaissances après tout. On s’appréciait lorsque l’on se voyait, mais on ne se donnait pas de nouvelles en dehors. Et puis Facebook est arrivé et nous sommes devenus des amis FB.

Cette histoire, notre histoire,  a débuté un soir sur Facebook, je n’étais VRAIMENT pas bien dans ma peau (vous vous rappelez, au début de cette année, vers Février-Mars), encore pire que maintenant. J’avais posté un message réclamant un petit like pour me sentir un peu appréciée, j’étais en manque d’attention. Et il a été le premier à liker. Alors je ne sais pas pourquoi, je lui ai écrit avec mon « très cher » Messenger et on a entamé la conversation. On a tout d’abord récupéré le temps perdu en se racontant nos vies, on s’est apprécié, on ne pouvait plus quitter nos écrans, on a parlé d’un voyage en Suède pour le rencontrer… bref, notre histoire a commencé sur FB.

Elle s’est également terminée sur FB, le 1er Octobre au soir, lorsqu’au détour d’une conversation il m’avouait stopper tout cela car cela ne menait à rien.

Mais voilà, ensuite toujours « grâce à » FB, on a gardé nos habitudes à discuter, à se donner des nouvelles. On était toujours connecté. Sauf qu’il a réussi à avancer, et pas moi. Et les mots ont commencé à être moins sympas, plus secs. J’ai eu beaucoup de mal à accepter. Je me suis mise à détester chaque mot que j’envoyais. Et chaque silence ou chaque réponse de sa part était une torture. Jusqu’à hier soir où un déclic s’est effectué. J’ai dit STOP. Et je me dois de m’y tenir.

Et je me suis mise à accuser FB. Ce n’est pas la première fois que je me plains d’être addict à ce réseau du diable. Car si effectivement celui-ci n’existait pas, notre relation ne se serait pas déroulée de la même façon. Et si elle s’était effectivement terminée, je n’aurais peut être pas eu l’occasion de me répandre en des soirées de discussions inutiles, à croire et espérer qu’il changerait d’avis. Mais je n’ai besoin d’accuser personne, personne n’est à blâmer dans cette histoire. C’était juste une histoire d’amour qui s’est terminée.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Et si ça s’était passé… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s