« Hunger Games, l’embrasement » de Francis Lawrence

21045319_2013101714250983.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxNous retrouvons la belle Katniss Everdeen dans l’attente de faire le tour des 12 districts aux cotés de son compagnon Peeta Mellark, en tant que vainqueurs des précédents Hunger Games. Mais lors de cette tournée, Le président s’aperçoit qu’elle est devenue une égérie, l’icône de l’espoir et que la révolte gronde. Il souhaite alors l’éliminer ou tout du moins éliminer sa popularité. Les répressions se font plus fortes et de nouveaux Hunger Games se préparent.

J’avais déjà été conquise par le premier volet de cette trilogie, celui-ci m’a fait pleurer au bout de 20 minutes, ce qui est assez rare pour le signaler. J’ai une fois de plus craqué pour le personnage de Katniss Everdeen (Jennifer Lawrence confirme, elle et sa voix sont tellement sexys). Mais chaque personnage est excellent, avec un casting de rêve : Lenny Kravitz, Woody Harrelson, Philip Seymour Hoffman, Donald Sutherland,…
Les 2h26 passent à la vitesse de la lumière, malgré une redite du premier épisode puisque nous assistons à la présentation des équipes, à l’entrainement et au jeu en lui-même. La fin nous laisse totalement en haleine et on attend que le troisième débute.
Comme a dit quelqu’un à la sortie de sa séance : « can’t wait to see part 3 of the Hunger Games »

Note : 7/10

Publicités

7 réflexions au sujet de « « Hunger Games, l’embrasement » de Francis Lawrence »

  1. Eric

    J’ai lu les 3 livres en un rien de temps tellement c’est prenant et c’est vrai que le tome 2 est une transition entre les purs « Hunger Games » et le rebellion qui gronde… J’ai été un peu déçu par le premier film comparé au livre, je verrai peut-être celui là pour voir si ça se confirme ou si ça s’améliore… 😉

    Répondre
    1. lavisdejo Auteur de l’article

      Moi j’avais déjà bcp apprécié le premier, mais je n’ai pas lu les livres, et je sais que tu n’es pas le seul à avoir été déçu. Il semblerait que celui-ci réconcilie les lecteurs. A toi de me dire…

      Répondre
  2. LE critique de PUB

    L’affiche de Hunger Games nous présente une héroïne offensive, Katniss, juchée en haut de sa montagne, arc et flèche à la main.
    On pense aux illustrations des livres d’aventures (Jules Verne en particulier) ou au célèbre tableau de Caspar David Friedrich.
    Avec ces nuages qui lui donnent des ailes, elle apparait de plus comme une figure mythologique, une véritable Diane moderne (ou Artémis comme disent les Grecs).
    Pour lire la critique de l’affiche du Hunger Games, c’est par ici http://www.lecritiquedepub.com/hunger-games/

    Répondre
  3. Ping : « Hunger Games – La révolte, partie 1″ de Francis Lawrence | lavisdejo

  4. Ping : « Hunger games – La révolte, partie 2  de Francis Lawrence | «lavisdejo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s