« Casse-tête chinois » de Cédric Klapisch

IMG_3682
Xavier a désormais 40 ans. Finie l’époque de l’auberge espagnole, on l’avait quitté à la fin des poupées russes emménageant avec la jolie Wendy. 10 ans et 2 enfants plus tard, Wendy et Xavier se séparent. Elle quitte Paris pour s’installer aux Etats-Unis et emmène les enfants avec elle. Xavier décide alors de partir et de s’installer là-bas pour pouvoir vivre près de ses enfants.

Circonstance très spéciale pour assister à l’avant-première du dernier film de cette trilogie, « La génération auberge espagnole » au Grand Rex nous permettait d’enchainer les 3 films à la suite, avec la présence de Cédric Klapisch, Romain Duris et Audrey Tautou. Comment faire pour ne pas y assister, moi qui cite généralement Cédric Klapisch comme réalisateur préféré, Romain Duris comme l’un de mes acteurs préférés, et L’auberge Espagnole comme l’un de mes films préférés (n’est ce pas Stan, ce fut notre première discussion cinéma). L’arrivée à 16 heures du réalisateur sur scène pour nous accueillir me donna des frissons et des larmes aux yeux. La séance longue de 7h30 commençait dans un très grand bonheur avec une salle complète de 2800 personnes à l’accueillir.
L’auberge espagnole m’avait accompagnée en 2002, jeune mariée mais encore à faire souvent la fête avec les copains. Epoque magique. Film magique, et sur grand écran, c’est encore meilleur.
Les poupées russes avaient débarquées en 2005, période de premiers doutes et de clash. La trentaine et les doutes qui allaient de pair me parlaient complètement. Les pleurs apparaissent toujours au même moment. « Je suis amoureuse de tes imperfections ».
Casse tête chinois, 40 ans, 2 enfants, séparés. Décidément cette trilogie est faite pour moi, elle me parle à chaque époque de ma vie. Ce n’est pas forcément hyper agréable car cela fait beaucoup réfléchir mais c’est tout de même très impressionnant.
Pour parler à proprement du film, je le trouve moins réussi que les deux premiers, mais toujours très très bon. Mon avis ne sera pas forcément objectif car revoir les 3 films à la suite donnent une impression différente. On voit les personnages évoluer, vieillir. On voit des détails qu’on n’avait encore jamais vu auparavant. Le troisième reprend des éléments du premier et du second film, des scènes remaniées, pleins de petits apartés qui nous font bien comprendre que celui-ci est la conclusion des 2 premiers (Même si Cédric et Romain nous ont parlés d’un éventuel quatrième, sait on jamais). Il y a quelques moments très drôles (notamment le personnage d’Isabelle qui est à mon avis le plus réussi de la trilogie, et Cécile de France y est pour beaucoup), d’autres très tendres, mais ce qui manque dans ce film, c’est un réel enjeu.
New-York est plutôt bien représenté, on se promène dans Chinatown, on court avec Xavier (comme dans chacun des 3 films).
Si vous connaissez le film Paris (de Cédric Klapisch, tiens, tiens), vous reconnaitrez aisément une scène quasi identique (en remplaçant Paris par New York,bien sûr, à vous de me dire).
Si vous êtes fan absolu comme moi, vous aimerez ce film, car s’il est un peu moins réussi, on est heureux de retrouver tous ces personnages (et Romain Duris est toujours aussi beau).
Si vous n’aimez déjà pas trop les deux premiers, à mon avis, il est peu probable que vous aimiez celui là.
J’ai oublié de vous parler de la musique. Toujours le même compositeur, c’est totalement parfait. Reprise des deux thèmes des deux précédents films, et thème américain se mêlent.
Quand à Cédric Klapisch, je le remercie vraiment de tout le bonheur que ces films peuvent m’apporter, de sa générosité, de son plaisir à nous transmettre le sien. Il était rayonnant sur scène, il aurait pu nous en parler pendant des heures.
Pour finir, des photos (pourries comme d’habitude), mais je peux vous assurer que Romain, il est toujours aussi beau ! (bon, Audrey n’est vraiment pas mal non plus).

IMG_3683 IMG_3684 IMG_3688 IMG_3689
IMG_3690

La bande-annonce aussi ?

Publicités

Une réflexion au sujet de « « Casse-tête chinois » de Cédric Klapisch »

  1. Ping : Xavier, Cédric, mon meilleur pote et moi | lavisdejo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s