Et ce qui devait arriver…

the End6 mois. Pas un jour de plus. Mon histoire n’aura duré que 6 mois. Mon (ex-) amoureux est quelqu’un de carré, jusqu’à notre rupture. Je suis détruite. Certains trouveront bizarre cet étalage sur la place publique, j’ai juste besoin d’extérioriser ma détresse. Pourtant je savais que l’on arriverait à cette issue, je me suis juste cachée les yeux. Je voyais qu’il était heureux avec moi, mais que sans moi, il n’était pas malheureux. Et à se voir 2 jours par mois, le nombre de jours sans moi était plus important.

Je pourrais encore me voiler la face et vous dire que c’est juste les 1500 kms qui nous séparent qui ont fait péricliter notre couple. Le fait que j’ai toujours eu beaucoup de mal à m’imaginer en Suède, et le fait que lui ne voudra jamais revenir en France. Mais je dois ouvrir les yeux et me rendre compte que c’est juste parce que je ne l’intéressais pas assez. Je ne mérite pas son amour.
A désormais 40 ans, je dois arrêter les comédies sentimentales. Me mettre au boulot pour me trouver mille passions, et oublier l’amour. Car ce n’est pas pour moi.
Mes meilleurs amis m’ont tellement dit monts et merveilles sur moi que je me croyais irrésistible (ma drôlerie, mon intelligence, ma tendresse, mon côté atypique). Ils vont m’entendre ceux là, la prochaine fois qu’ils me complimenteront, et je leur rappellerai que le mec qui me correspondait totalement n’a pas voulu de moi, qu’il m’a laissé tomber à 3 semaines de mon anniversaire alors que l’on avait prévu un week end en amoureux pour le fêter. Je sais que vous voulez me sortir, me faire voir du monde, mais pour le moment, je veux juste me trouver un coin bien caché pour me reconstruire seule, et éviter de montrer à la face du monde, l’imposture que je suis.

Publicités

12 réflexions au sujet de « Et ce qui devait arriver… »

  1. Sébastien Pillien

    Honnêtement (ça va peut-être te choquer) je pense que 6 mois pour un couple à distance ce n’est pas grand chose en terme de temps. Tu dis qu’il n’est pas malheureux loin de toi.. moi je dirais ‘heureusement’. Moi ça me ferait culpabiliser de voir l’autre malheureux.. chacun doit avoir son épanouissement de toute nature (sauf amoureux) lorsque l’autre n’est pas là.
    Je ne sais pas si je m’exprime bien à ce sujet. J’ai connu de telles situation, et j’ai toujours invité l »autre’ à trouver des occupations.
    Enfin, bref.. je te souhaite tout plein de courage pour surmonter cette épreuve. Ne dis pas que l’amour n’est pas pour toi.. tu le disais déjà sur ton 1er article de 2013 😉 et tu as vu ?
    40 ans à notre époque c’est la fleur de l’âge..en plus à Paris y’a du monde. Allez !! Du moral et du temps pour digérer tout ça..
    BiZ du 9-4

    Répondre
  2. Mon Tout Et Rien

    J’imagine aisément que va s’en suivre une période « d’hibernation » pour vous…. et c’est bien normal, le temps de digérer, mettre à plat, prendre du recul… L’amour fait, malheureusement, très souvent mal quand on en sort, même lorsqu’on y est des fois ! à croire que la sérénité attendue ne se décide pas à apparaître… J’ai compris depuis très peu de temps que si l’on n’est pas bien dans ces situations c’est que l’on n’est pas bien avec soi déjà… Facile à dire, très compliqué lorsque nos schémas sont profondément inscrits dans notre subconscient ! Merci Disney d’avoir empli nos esprits d’amours idylliques et éternelle !
    Enfin, je vous souhaite tout le courage qui vous sera nécessaire dans cette transition même si je ne vous connais pas personnellement…

    Répondre
  3. marlaguette

    Non, ce n’est pas un étalage… c’est juste parler d’une souffrance que tu as besoin de sortir de toi, de mettre à distance. Il est parfois plus facile de l’évoquer avec des inconnus qui sont néanmoins porteurs dans ces moments compliqués de la vie. Alors use et abuse de nous si cela peut t’aider à avancer… Pour l’amour… Je continue à penser qu’il se cache bien, mais que chacun de nous peut arriver à l’apprivoiser.

    Répondre
  4. Fab

    Je ne veux pas te répondre sur cet exercice d’autoflagellation inutile, mais puisque tu aimes les chansons, et pour avoir moi-même éperdument aimé sans avoir le destin escompté au bout de compte, je te dirais simplement cela… 😉

    C’est ça la vrai victoire, même si on est cruellement malheureux 😉

    Répondre
  5. PetiteBelge

    Tu peux être tout ce que tes amis disent que tu es, et ne pas plaire (assez) pour autant à l’homme que tu aimes… C’est triste mais malheureusement c’est réel… Après, j’imagine bien que tu l’as dit sous le coup de la tristesse, mais même si je ne te connais pas et si je découvre à peine ton blog, ça me fait de la peine de lire ça ! On ne devrait jamais se rabaisser sous prétexte que quelqu’un ne nous aime pas, fut il l’homme qu’on aime ! 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s