Les actrices

20130906-191948.jpgIl y a des actrices qui me font aimer le cinéma. Elles me font aimer les femmes (même si je n’ai que très peu d’amies).
Je citerai Sandrine Kiberlain, Cécile de France, Géraldine Pailhas, Louise Bourgoin et bien sur Mélanie Laurent, chez les françaises.
Je citerai Ellen Page, Jennifer Lawrence ou Emma Stone, aux Etats Unis.
(Pour faire plaisir à mon meilleur ami, je citerai aussi Kelly Reilly, cette jolie rousse anglaise).
Toutes ces femmes me font aller au cinéma.
J’ai eu il y a quelques années un fort penchant pour Julia Roberts ou Meg Ryan.
Il y a d’autres femmes qui me plaisent beaucoup moins, comme Kirsten Stewart, ou Marion Cotillard.
Mais elles ne m’empêchent pas d’aller voir le film dans lequel elles jouent.

Vous commencez à vous demander quel est le propos principal de cet article ? Il est bien simple, son nom est Léa Seydoux.
Je n’avais aucun à priori à son sujet. En lisant sa biographie, je m’aperçois qu’elle a joué dans Inglorious Basterds de Tarentino et Minuit à Paris de Woody Allen. Je n’en ai gardé aucun souvenir impérissable (et pourtant je les ai vu tous les 2, il y a moins d’un an).
Je n’avais aucun à priori sur elle. Même s’il s’agit de la petite fille du président de Pathé, les pistons je ne suis pas contre à condition que la personne en vaille la peine. Exemple parfait, la famille De Caunes est plutôt talentueuse, de père en fils et petite fille.
Mais cette fille me semble fausse. Je ne la connais par personnellement, donc mon avis n’est que subjectif, et se base vis à vis de ce qu’elle nous transmet dans les divers (et trop nombreux) médias, ces dernières semaines.

Primo, je n’aime pas qu’elle dise : « je n’ai jamais eu aucune aide, ni privilège ».
Parce qu’on ne la croit pas. Ou alors elle a BEAUCOUP de chance pour tourner avec Tarantino et Woody Allen sans n’avoir jamais fait aucun film significatif.
Secundo, je ne peux comprendre qu’elle se plaigne d’avoir été nue de nombreuses journées de tournage sur la vie d’Adèle.
Je comprends que ce ne soit pas facile, mais elle a bien du lire le script du film (où les scènes d’amour devaient être explicitées). Et se retrouver nue en une du magazine Lui ne semble pas lui poser problème (ça, et d’autres images assez suggestives trouvées dans la presse).
Et puis, petit bonus, je ne la trouve pas jolie. On ne parle pas de talent à ce niveau, certes, mais c’est le rôle qu’elle emploie dans ses films, celle d’une jolie et sensuelle jeune femme. Certains diront que je suis jalouse. Ceux qui me connaissent vraiment savent que je peux trouver de nombreuses filles très jolies (je comprends les hommes qui fantasment sur Scarlett Johansson, ou Mélanie Laurent, par exemple). La bande annonce de Grand Central me dérangeait justement par le fait qu’elle jouait une fille ultra sensuelle alors qu’elle ne me faisait rien du tout (la bande annonce en elle-même me donnait envie d’aller voir ce film, avec les merveilleux Tahar Rahim et Denis Ménochet). Et puis est arrivée sa prestation au Grand Journal de Canal +. Où cette fille n’a pas été capable de répondre correctement aux questions d’Antoine de Caunes, où l’on se rendait compte qu’elle n’en avait rien à faire, elle tournait « déjà » dans pleins de films américains (dit elle d’un air un peu dédaigneux).
Là, j’ai dit stop, arrêtons d’encenser cette fille.
Cerise sur le gâteau, la nouvelle polémique arrivée cette semaine. Alors que les techniciens se plaignaient du rythme infernal tenu sur « La vie d’Adèle » il y a quelques mois, lors du festival de Cannes, les actrices avaient été totalement muettes et avaient décroché leur plus beau sourire pour recevoir la Palme d’or. Et au moment où la promotion du film commence, on ne voit plus qu’elles pour se plaindre du réalisateur. Bien sûr, Miss Léa Seydoux a attendu que commence la promotion du film aux USA pour se prononcer. On fait le buzz où on peut, non (ou bien, où l’on veut) ?

Pour rappel, et parce que je n’ai pas envie de polémiquer sur ce sujet, ceci n’est que mon avis personnel. Je trouve juste qu’elle ne mérite pas toute l’attention qu’on porte sur elle.
Si j’en avais le pouvoir, je réorienterais volontiers toute la presse sur les actrices qui en valent la peine. Ou sur les nouvelles qui attendent de percer mais à qui on n’en donne pas les moyens.
Préférons la qualité et la justesse à ce monde de faussetés.
Voilà, c’est rare que je pousse un coup de g***, mais celui-là était en moi depuis quelques jours, je me devais de vous le rapporter.
Et vivement le prochain grand film français avec une jolie et talentueuse actrice.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Les actrices »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s