« Né quelque part » de Mohamed Hamidi

21007796_20130523110959763.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxFarid, un jeune étudiant français est envoyé, par son père malade, en Algérie pour sauver la maison familiale qui est menacée de destruction par les autorités. Farid n’est jamais allé en Algérie mais est très bien accueilli dans le village où son père est très connu. Il y a notamment son cousin qui est connu pour ses petits trafics et sa folle envie de vivre en France. Il va alors découvrir ses racines et son envie de les sauvegarder.

Après avoir hésité longuement devant les dernières affiches, voici qu’un petit film prend la place de plus joli film du moment. Bien sûr il n’est pas exceptionnel, et malheureusement la bande-annonce dévoile plus de la moitié du film. Mais il arrive à nous faire ressentir l’émotion sur le sol algérien de ce petit village partagé entre l’espoir de vivre en France et le bonheur de vivre ensemble. Tewfik Jallab explose l’écran dans le rôle de ce jeune un peu désemparé par l’Algérie qu’il ne connait pas. Il y a surement quelques clichés qu’on aurait pu éviter, mais l’essentiel de l’histoire nous fait passer un joli moment. Une production Jamel Debbouze qui se réserve le rôle du méchant mais qui n’est présent que durant la première moitié du film (aucun spoiler ici pour ceux qui ont déjà vu la bande annonce).

Note : 6/10
ps : Si vous comptez aller voir ce film et que vous n’avez pas vu la bande-annonce, je vous conseille tout de même de l’éviter.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s