« L’écume des jours » de Michel Gondry

20502346.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxColin vit aux cotés de Nicolas et de Chick, dans une maison éclairée et pleine de folie. Ces deux derniers sont en couple, alors Colin décide de trouver une fille, et tombe amoureux de Chloé. Ils sont pleinement heureux et tout se passe bien jusqu’à ce que Chloé tombe malade. Elle a un nénuphar dans son poumon. Tout devient alors plus sombre, la maison devient plus petite, plus délabrée, leurs vies deviennent plus difficiles.

Difficile de résumer l’écume des jours. N’ayant pas (encore) lu le livre mythique de Boris Vian, je ne pourrai vous dire s’il est conforme ou non. Mais ce film illustre la poésie. Je ne pensais pas voir un jour une poésie à l’écran. Toutes les inventions folles, les personnages, l’histoire, les effets spéciaux nous entrainent dans un univers bien particulier. La première partie est donc pleine de couleur et de joie. Lorsque la maladie de Chloé apparait, le film devient plus sombre, à la limite glauque, jusqu’à finir en noir et blanc. Les murs rétrécissent et tout devient oppressant. Cette seconde partie est malheureusement un peu longue. Le film dure 2h05 et il aurait pu perdre quelques minutes.
Les acteurs sont finalement secondaires dans cet univers, mais tous raisonnent très juste (vous n’alliez tout de même pas croire que je ferais une critique sans parler une seule seconde de Romain Duris, mon chouchou…). Une mention spéciale pour Omar Sy et Aissa Maiga.
Au final, un film très original, surprenant, dérangeant, qui ne plaira pas forcément à tout le monde.

Note : 6/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s