« Au bout du conte » d’Agnès Jaoui

Au bout du conteUne jeune et jolie jeune fille, ressemblant au petit chaperon rouge, rêve de son « prince charmant » qui devrait bientôt arriver comme le lui a prédit sa voyante. Elle passe souvent chez sa tante, comédienne, séparée de son mari, habitant avec sa fille au beau milieu d’une foret. Il faut juste qu’elle fasse attention à ne pas rencontrer le grand méchant loup. Un jeune homme, lui, rêve de devenir compositeur, tout en essayant de se libérer un peu de  ses parents, dont son père qui n’a jamais voulu d’enfant et ne croit en rien. Ces deux là vont ils se rencontrer pour vivre heureux jusqu’à la fin de leurs jours ?

Impossible de résumer l’histoire de ce film ou les destinées d’une dizaine de personnages se mêlent et s’entremêlent, mais purée que c’est drôle, tendre, féérique, insolite. Cela parle de l’amour et de ses désillusions, de fidélité et de tromperies, de séduction, de séparation, de reconstruction. Mélanger la cruelle réalité de l’amour et l’ambiance romantique des contes de fées était une véritable gageure. Pari réussi pour Agnès Jaoui.

Presque tout est parfait dans ce film, hormis quelques défauts de réalisation (le fondu de l’image vers le dessin et inversement est trop souvent utilisé à mon gout). Mais je dis bravo au travail de réflexion effectué sur le thème des contes de fées : les références se retrouvent dans quasiment toutes les scènes, que ce soit les personnages, les situations, ou même les costumes et les décors (je pense qu’il faudrait quasiment faire de l’arrêt image par image pour en discerner toutes les références) .
Les acteurs sont tous exceptionnels, mais une mention spéciale est accordée à Benjamin Biolay qui fait un grand méchant loup magistral (et j’en ai rencontré des grands méchants loups de ce genre), et à Jean-Pierre Bacri dont 90% des répliques nous font mourir de rire. Les allergiques à ce comédien pourront toujours critiquer qu’il joue toujours le même personnage, mais qu’il est drôle.
Je ne suis pas forcément objective car j’adore quasiment tous les films de Jean-Pierre Bacri et Agnès Jaoui, mais celui ci est une belle réussite. Enfin du bon cinéma français !

Note : 8/10
(note partagée par mon accompagnateur)

Publicités

Une réflexion au sujet de « « Au bout du conte » d’Agnès Jaoui »

  1. Ping : « L’art de la fugue  de Brice Cauvin | «lavisdejo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s