Sale journée !

Et un collant de filé

Et un collant de filé, un !

Il y a des jours où dès le matin, on devrait se douter que la journée va être pourrie… Et directement aller se recoucher.
Petit déjeuner, on ouvre la brique de lait… En en répandant la moitié sur la table car cette purée d’ouverture s’est brisée en deux.
Allez hop, ni une, ni deux, on ne prend pas ombrage de la révolte de cette brique de lait, et l’on met l’une de ses tenues sexy dont on a le secret pour se sentir attirante et conquérante.

Malheur, pour ma part, ce sont souvent ces jours là que rien ne se passe… Mais la journée vient de commencer, pas de quoi se démotiver, on part d’un bon pied, optimiste, prête à conquérir le monde… Sauf que le métro lui n’est pas d’accord… Tout du moins pas tout de suite, panne de signalisation, veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée…
On arrive au bureau, essoufflée car en retard, en sueur et déjà sensiblement énervée d’avoir été prise pour une sardine en boîte. C’est ce jour là que les clients ont décidé d’appeler pour des problèmes urgents… urgents et insolubles, sinon ça ne serait pas drôle.

Ouf, la matinée est passée, sans trop d’encombres, mais sans petit bonheur non plus. Le beau mec du couloir n’a même pas esquissé un sourire en me croisant. Ma combativité en prend de l’aile, je commence à me demander si cette journée ne va pas être pourrie… mais allez, l’optimisme reprend en voyant une belle salade italienne au menu du restaurant. Bon appétit, un petit plat ensoleillé, de quoi redonner le sourire. Aïe, une tache d’huile sur ma jolie tenue sexy… un peu moins jolie et un peu moins sexy désormais.

L’après-midi se déroule avec une réunion interminable, des collègues qui s’embrochent, l’oeil sur l’heure pour ne pas louper l’heure de sortie des enfants. Sprint total pour arriver 5 minutes en retard, avec des enfants qui râlent car les copains sont déjà repartis avec des mamans moins en retard que moi. Bien sûr le grand a des tonnes de devoirs, et pas forcément une grande envie d’y mettre de la bonne volonté.
Finalement terminés, on attaque le repas du soir. Mince, mais pourquoi as tu choisi de la soupe pour terminer cette journée. Cris, pleurs, refus, et enfin, pipi, brossage de dents et au lit pour les enfants !
Un, deux, trois, dix levers de la petite qui a décidé qu’elle n’avait pas sommeil.
Plus de motivation pour les 2 heures de repassage qui m’attendent, cela attendra demain, je vais aller me coucher. On éteint la lampe, on pousse un ouf de soulagement en s’allongeant sur son oreiller douillet.
Je peux enfin m’endormir… si j’oublie ce moustique qui me susurre des bzzz à l’oreille.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Sale journée ! »

  1. Ping : Petit devoir de vacances | lavisdejo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s