« The Dark Knight Rises » de Christopher Nolan

The Dark Knight RisesAprès avoir pris à son compte tous les torts et mauvais actes d’Harvey Dent ainsi que sa mort, Batman s’est retiré de Gotham City. Bruce Wayne n’est plus que l’ombre de lui-même, et plus personne ne peut le rencontrer. Seule Catwoman arrive à déjouer sa vigilance pour le voler. L’arrivée de Bane, terroriste masqué, prêt à éradiquer Gotham de la carte va réveiller (plus que brusquement et brutalement) notre Batman un peu vieillissant et pas dans sa plus grande forme physique.

« The Dark Knight », magnifique deuxième opus, avec un très grand Joker (en la personne du très regretté Heath Leadger), nous avait laissé en attente d’une apothéose absolument hallucinante. Ce film est l’un des meilleurs que j’ai jamais vu. En lisant ce préambule, vous comprendrez que je sois (un peu) déçue de ce final, en deça du deuxième… déception tellement mineure vu le niveau supérieur de ce film par rapport à des dizaines voire des centaines de films actuellement que je l’oublie immédiatement.

2h45 de folie, aucun moment d’ennui ni de longueur, bien que ce film fasse une belle part aux dialogues et aux scènes sans actions.

Christian Bale est totalement physique, ténébreux, sexy (et un peu abimé), Anne Hattaway campe une catwoman un peu light à ses cotés (mais sexy tout de même dans cette tenue qui fait fantasmer tous les garçons). Seule Marion Cotillard est un peu décevante, et sa dernière scène (sans pouvoir spoiler, c’est pas facile) est assez risible (et a d’ailleurs fait rire une partie de la salle).

La musique de Hans Zimmer est toujours aussi prenante et  fait partie intégrante du film.

Les couleurs, la photo, les scènes d’action sont spectaculaires. Quelques invraisemblances de scénario peut nous gâcher (un peu) le film, quelques moments resteront en mémoire. Quelques larmes ont coulé à la fin du film (oui, je pleure aussi devant Batman, et alors..), et il m’a fallu quelques minutes pour revenir de la sombreur de Gotham à la vie réelle et au magnifique soleil extérieur.

Maintenant, direction une terrasse au soleil pour siroter tranquillement un petit verre…

Note : 7/10

Vu en VO, parfait

Attention, si vous n’avez pas vu le précédent, vous risquez de ne pas tout comprendre…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s