« Bel ami » de Declan Donnellan et Nick Ormerod

Bel AmiBel Ami est un très bon livre de Maupassant qui raconte l’histoire d’un homme ambitieux, à la fin du 19ème siècle, à Paris, qui se sert de son pouvoir de séduction pour manipuler les femmes influentes, et accéder au pouvoir. Il devient journaliste alors qu’au sens de son chef, « il écrit comme un laquais ». Il grimpe ensuite les échelles à force de manipulations et de bruits de couloir, afin d’atteindre l’argent et le pouvoir, au détriment de l’amour et de ses maitresses délaissées.

Si vous aimez le livre, n’allez pas voir le film. C’est un ramassis de scènes mises bout à bout sans grande imagination, avec une musique plombante et constante tout au long du film. Malgré un casting qui semblait exceptionnel, Uma Thurman, Kristin Scott Thomas, Christina Ricci et Robert Pattinson, tous semblent patauger dans un scénario totalement plat.
Après Kristen Stewart la semaine dernière, Robert Pattinson me prouve que Twilight (que je n’ai jamais vu et que je n’aurai pas envie de voir) emploie des acteurs totalement mono-expressif, et s’il incarne Bel Ami, j’aurais plutôt envie de m’enfuir en le voyant que de m’en faire un amant. Cernes ultra prononcées, regard soit sadique, soit éteint, rien ne le sauve.
Uma Thurman me donne l’impression de revoir la publicité pour Schweppes durant toutes ses scènes.
Seule Christina Ricci nous donne des émotions, en aimant Bel Ami, et en étant toujours présente à ses cotés, malgré les coups bas.
A ne pas retenir dans votre sélection de la semaine

Note : 3/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s