« Radiostars » de Romain Levy

RadiostarsRoad movie à la française d’une radio matinale au doux nom de « Breakfast Club » (référence très année 80), où les animateurs, des bons parisiens bien beaufs, ont besoin d’aller visiter les petites villes bien provinciales pour reconquérir ses auditeurs.

En lisant la rude critique (fort bien écrite par ailleurs) de « My week with Marilyn » sur un autre site de critiques qui donnait une note de 1/5, je me disais que j’étais vraiment une très mauvaise critique (surtout que mes critiques sont souvent à l’opposé des leurs)… Mais alors que dire de Radiostars, quelle note lui attribuer ? Si Marilyn valait 1/5, alors Radiostars vaut -4/5.
Je n’avais pourtant que des points de vue positifs, la bande annonce m’avait intéressée, l’idée également, et puis petite cerise dur le gateau, j’ai eu droit au producteur, au réalisateur, au scénariste, et aux acteurs principaux juste avant la projection, petite intro bien sympathique et souriante.
Le drame est arrivé dès les premières minutes du film. Aucune idée originale, une image bien terne, un rythme absent, un acteur plutôt beau garçon mais assez mono-expressif (Douglas Attal, fils du producteur du film, surprenant, non ?)… Heureusement, les autres acteurs sauvent un peu le film, Manu Payet est toujours aussi adorable, Clovis Cornillac (fort beau mec dans la VRAIE vie) est le rustre de service, et Pascal Demolon grandement sympathique. 2 ou 3 musiques agréables, mais alors les clichés des parisiens visitant les pauv’ villages provinciaux, dans des hôtels pourris, avec des gens relous… bref, une heure et demie bien lourde, avec quelques gags sympathiques mais qui ne sauvent pas le film… c’est bien dommage, l’idée loin d’être originale était pourtant prometteuse.

Note : 3/10

Publicités

2 réflexions au sujet de « « Radiostars » de Romain Levy »

  1. Ju

    Concernant cette brave Marilyn, ne t’en fais pas sur ton sens critique, Joëlle; j’assume pleinement le fait que la critique à laquelle tu fais allusion (http://bit.ly/InbsLr) est l’une des plus rudes que j’ai pu voir sur le web ^^.

    En revanche, que tes critiques soient « souvent à l’opposé » de celles de Cinepunch.com, c’est bizarre ou bien forcément temporaire puisque la particularité de ce site, c’est que les rédacteurs n’ont …pas vraiment les mêmes goûts ( à titre d’exemple, vois la critique de Drive : http://bit.ly/HHBZ8P , diamétralement opposée à celle que j’en ai faite chez moi :p http://bit.ly/rUOyPp )

    C’est peut-être juste moi qui suis trop dure pour toi 😉 (même si pour le coup de Marilyn on était d’accord), mais bon, pour le coup j’ai plus trop envie d’aller voir Radiostars ! 😀

    Répondre
    1. lavisdejo Auteur de l’article

      En tout cas, tu vois que je ne peux m’empêcher de parler de toi dans mes critiques 😉
      Je dois être maso vu que tu es trop dure pour moi 😉
      Mais oui, pour ta tranquillité d’esprit, ne va pas voir Radiostars !!!

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s