« My week with Marilyn » de Simon Curtis

My week with MarilynMy 1h42 with Colin Clark, jeune troisième assistant réalisateur, ou larbin, homme à tout faire tel qu’il est défini par Sir Laurence Olivier ( acteur et réalisateur du film « le prince et la danseuse », dont le tournage est le décor de ce film) and Mademoiselle Marilyn Monroe, star en puissance.

La bande annonce m’avait attirée, Michelle Williams me faisait un clin d’oeil pour que j’aille la voir (elle que j’avais découvert il y a longtemps dans une série pour ados, Dawson, que je regarderais encore avec plaisir, un de mes péchés mignons) et l’ambiance du milieu du cinéma qui me fascine, alors forcément, comment ne pas craquer ? et puis quelques critiques négatives me sont apparues et m’ont fait hésiter. Je me suis alors dit que j’allais me faire ma propre opinion, et que j’allais encore faire dire à certains de mes lecteurs que je n’allais voir que des films qui me décevaient afin de pouvoir me lâcher dans mes critiques (mauvaises langues).
Et bien, j’ai été enchantée par ce film, il manque certes parfois de rythme, où l’on peut se demander si le réalisateur n’a pas piqué les calmants de Marilyn, petites pilules qui font entièrement partie de ce film, mais une jolie photo, une jolie ambiance, un joli scénario, de très bons acteurs (joli casting même au niveau des seconds rôles avec Julia Ormond ou Judi Dench) nous emportent pour passer un très bon moment.
Il nous démontre la détresse de cette star, son mal-être, son manque de confiance en elle, mais son aura absolue autour de son entourage et de sa lumière sur les pellicules qui fascine entièrement Laurence Olivier (interprété de manière magistrale par Kenneth Branagh). Il nous montre également comment ce jeune garçon (interprété avec candeur par Eddie Redmayne) fasciné par cette star, se fera entièrement vampirisé par elle, au point de laisser totalement tomber sa petite amie costumière (Emma Watson, oui, Hermione d’Harry Potter, dans un tout petit rôle, mais toujours aussi jolie), et se faire briser le coeur.
Allez voir ce film, ne vous laissez pas décontenancer par les critiques négatives, il mérite un joli petit succès.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s