Une sportive…

Je n’ai jamais été sportive. Depuis ma plus tendre enfance, j’ai été la dernière à savoir faire du vélo (et encore, c’est pas ça), la dernière à apprendre à nager (et encore, c’est vraiment pas ça), et à l’école, j’étais celle qui avait les plus mauvaises notes en sport (enfin en EPS)…
sauf en course à pied !

Les années ont passé, je ne me suis jamais investie dans aucun sport. Arrivée sur Paris à 25 ans, je me suis mise à aller courir les dimanches un peu en dilettante, lorsqu’une teuf n’avait pas été organisée la veille au soir. Deux grossesses sont venues interrompre ma GRANDE carrière de sportive.
Et puis, il y a bientôt trois ans, je me suis remise à courir. Plusieurs raisons m’y ont poussée, le besoin de retrouver de l’énergie perdue après les naissances de mes enfants, le besoin d’éliminer les tensions accumulées dans une vie un peu mouvementée. Alors, j’ai repris un entrainement un peu plus régulier, 5 ou 6 kms par séance, au départ très difficilement puis petit à petit, je me suis prise au jeu.
Première parisienne 4 mois après, trop facile, envie de faire mieux, enchainement avec mon premier dix kilomètres sur Paris, celui de Paris Centre où j’ai fait le meilleur score jamais réalisé dans ma GRANDE carrière de sportive. J’ai ensuite continué à faire 2-3 10 kilomètres, une deuxième parisienne au TOP niveau de ma forme… Et Crac, tout comme n’importe quelle GRANDE sportive, je me suis fait mal à une cuisse. Attente que cela aille mieux, puis rendez vous chez le kiné pour soigner, sans que cela ne soit très efficace… et finalement encore de l’attente. Quasiment 10 mois sans courir ! Reprise lente avec toujours une douleur à la cuisse. Depuis, troisième parisienne avec un score médiocre, plus de motivation pour des 10 kms… juste le besoin de me faire du bien…
Le problème est que dès que tu parles de course à pied, et que tu fais tes 6 kms dans ton parc tranquille en environ 36 minutes, soit 10 kilomètres/heure, soit tu le dis à quelqu’un qui n’y connait rien.
Il te dit : « waouh, moi jamais, j’y arriverais ! »
Moi : »Bah si, c’est super simple de faire 6 kms en fait »

Soit tu le dis à quelqu’un qui a déjà un peu couru et là on te dit :
« ah, c’est pas mal pour un début. Ensuite, tu vas progresser, tu pourrais faire des 20 kms, peut être le marathon… ou alors tu augmenteras ta vitesse à 12 kms/heure »
Moi : « bah non, ça fait trois ans que je cours à la même allure »
-Blanc-

Eh oui, mois je cours pour le plaisir, je ne suis pas une grande sportive, je ne cours pas lorsqu’il fait froid, lorsqu’il pleut, je n’ai pas de cardio-fréquencemètre pour enregistrer mes performances, je note à peu près mes durées de 6 kms… qui varient de 35′ à 36’40…
Je ne pense pas que cela soit une tare. Alors la prochaine fois que je vous dis :
« j’ai fait 6 kms en 36’19 » « ,
répondez moi juste « Chouette, c’est bien »..

Et ça me suffira !!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s