« Shame » de Steve Mc Queen

« Les adoptés » ne sont restés que 2 semaines à l’affiche. Et ont donc laissé gentiment la place de petite salle à « Shame ».. Abonnée de la salle 10, donc… mais j’étais loin d’être seule, ce matin, une bonne cinquantaine de spectateurs ont partagé avec moi du sexe, du sexe, du sexe… et du mal-être, du mal-être, du mal-être…

L’histoire est celle d’un homme qui a une addiction pour le sexe, obligé de se masturber, de voir des prostituées, de sauter sur tout ce qui bouge, etc… et également en parallèle, l’histoire compliquée de sa relation avec sa soeur, qui recherche quelques sentiments de la part de son frère, et qui est dans le mal-être également… pas le même.

Deux magnifiques prestations que celles de Michaël Fassbender et de Carey Mulligan (après Drive…humm, Drive). Une magnifique interprétation de « New York, New York » par Carey Mulligan, elle même. Des instants troublants, sans trop de voyeurisme finalement (on voit tout de même l’acteur nu à plusieurs reprises 😉 )

Une belle bande son, une mise en scène intelligente, un scénario qui ne donne pas de leçons, ni de solutions, ni de raisons d’ailleurs…

Un bon moment de cinéma… assez spécial tout de même… pour public averti !

Publicités

Une réflexion au sujet de « « Shame » de Steve Mc Queen »

  1. Ping : "12 years a slave" de Steve Mc Queen | lavisdejo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s